Le questionnaire du mouton : Yvon Roy

C’est à l’occasion de la sortie de l’excellent Graines de bandits (chez Rue de Sèvres) que nous avons sollicité Yvon Roy pour quelques questions, et ce, grâce à la magie d’Internet. En effet, ce brillant auteur québécois vit, selon toute logique, au Québec ! Il a très gentiment accepté de se prêter au petit jeu de notre questionnaire made in Samba.

Le principe : 10 questions (toujours les mêmes !) que nous posons aux auteurs de BD qui passent à moins de 2 milles des côtes Sambaiennes. En prime, nous leur demandons de nous dessiner un mouton.

Merci donc à Yvon Roy pour sa très grande gentillesse.

205629829


SambaBD : Votre héros de BD préféré ?

Yvon Roy : Tintin.

838_c08_09_a1_tintin_reporter
SambaBD : Votre méchant préféré, toujours en BD ?

Yvon Roy : Rastapopoulos.

Rastapopoulos_evolucao

SambaBD : Quel serait selon vous le plus beau couple de la bande dessinée ? (Choisir deux personnages)

Yvon Roy : Corto Maltese et Laureline.


SambaBD : Avec quel autre auteur/dessinateur de BD rêveriez-vous de pouvoir travailler ? Les morts peuvent jouer !

Yvon Roy : Hugo Pratt.

fw21
SambaBD : Une anecdote vécue pendant un festival BD ?

Yvon Roy : Souvenir d’avoir dansé sous un pont, près d’une péniche-bar, à Lyon. Un moment magique.

SambaBD : Vous écoutez qui/quoi en dessinant/écrivant ?

Yvon Roy : Blues, jazz.

2779046-illustration-d-un-blues-amp-jazz-neon-design-en-utilisant-une-clé-de-sol-pour-une-esperluette-font-

SambaBD : Votre cheval de bataille (ou vos sujets favoris) ?

Yvon Roy : Les relations humaines, celles entre homme et femme, surtout.

SambaBD : Une manie ?

Yvon Roy : Je les ai toutes.

SambaBD : Votre plus vieux souvenir BD?

Yvon Roy : Un vieux Mickey, les pages en noir et blanc alternaient avec celles en couleur, un truc tout droit sorti des années 50, je crois.

861096

SambaBD : votre gros mot préféré ?

Yvon Roy : Tabarnak !

5d4981599d2ff5.57225657
SambaBD : Enfin, pouvez-vous nous dessiner un mouton ?

moutonROY

 

3 commentaires sur “Le questionnaire du mouton : Yvon Roy

Ajouter un commentaire

  1. Le gros mot ne laisse aucun doute sur ses origines !
    Quant à l’autoportrait du mouton (noir), c’est un beau clin d’œil pour quelqu’un qui aime les relations humaines. 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :