Maïdan Love – tome 1 – Olena

Scénario : Aurélien Ducoudray
Dessin : Christophe Alliel
Éditeur : Bamboo
56 pages
Date de sortie :  27 mars 2019
Genre : histoire, aventure


« tu sais, moi la politique, une fois que chacun a ses idées et qu’on sait que l’autre en changera pas, c’est un peu du temps perdu ! »

 

Présentation de l’éditeur

Février 2014 – À Kiev, les actes de violence se multiplient sur la place du Maidan. La révolution de la Dignité comme l’ont baptisée les manifestants semble bien partie pour durer… Au cours de ces jours qui feront 82 morts et 622 blessés et entraîneront la crise ukrainienne entre la Russie et le reste de l’Europe, Bogdan tente de retrouver sa petite amie Olena. Seulement Bogdan est « berkhout », un flic anti-émeute, et Olena fait partie des manifestants. Une simple histoire d’amour peut-elle résister face à l’ampleur de tels événements…

maidanlove t1_pl

Mon avis

Je ne sais pas s’il y a beaucoup de monde dans notre Europe de l’ouest qui a compris grand chose à cette révolution Ukrainienne de 2014. Et si, pour commencer, il y a du monde qui s’en souvient. Inutile que je vous fasse ici le résumé des évènements, puisque la belle Olena le fait si bien en une case au début de l’album.

maidanlove t1_e01

Aurélien Ducoudray nous invite à suivre une drôle de romance en pleine révolution Ukrainienne entre un flic anti-émeute et une jeune étudiante engagée contre le gouvernement et très active dans les évènements. Le destin de ces deux tourtereaux va évidemment être bouleversé tout comme les convictions des uns et des autres, à commencer par celles de Bogdan qui se lance à corps perdu dans une course effrénée pour retrouver sa dulcinée.

Cette histoire démarre sur les chapeaux de roues dans un joyeux gros bordel auquel on ne comprend pas toujours grand chose, si ce n’est que Bogdan est vraiment prêt à tout pour retrouver Olena. Ah ! L’amour !

Aurélien Ducoudray est plutôt bon dans ce registre où se superposent grande et petite histoire. On se souvient de l’évocation de la guerre en Tchétchénie avec l’excellent diptyque Amère Russie et de la catastrophe de Tchernobyl avec Les Chiens de Pripyat. Là encore, on s’attache tout de suite aux personnages qu’il met en scène et sa narration immersive nous entraine au cœur des affrontements entre pro-russes, pro-occidentaux et groupes néonazis sur fond de corruption généralisée.

On retrouve au dessin le très talentueux Christophe Alliel qui officiait déjà sur Les chiens de Pripyat et que j’ai pour ma part découvert en 2014 sur l’album Le ventre de la Hyène de Clément Baloup.

Voilà donc un bon premier tome au rythme haletant et à la mise en scène épique qui se termine dans le chaos le plus total et qui laisse augurer d’un second tome tout aussi mouvementé. Vivement la suite !

Loubrun

 

 

 

 

2 commentaires sur “Maïdan Love – tome 1 – Olena

Ajouter un commentaire

  1. « tu sais, moi la politique, une fois que chacun a ses idées et qu’on sait que l’autre en changera pas, c’est un peu du temps perdu ! »
    Cette phrase correspond exactement à ce que je pense de la politique… d’autant que lorsqu’un parti dit quelque chose, on sait parfaitement ce que les autres vont dire… les sympathisants seront pour et l’opposition contre ! 🤔

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :