Iron hammer against the Witch

Scénario : Murata Shinya
Dessin : Hiyama Daisuke
Éditeur : Delcourt | Tonkam
Date de sortie : 07/11/2018
Genre : Seinen, aventure, fantastique

« L’œuvre que vous consultez ici n’est qu’un simple manga. Il possède le même nom en japonais que la traduction de l’écrit religieux publié au XVe siècle, Malleus Maleficarum, mais n’est en aucun cas lié avec ce dernier. Tous les pays, villes, mais également personnages présents dans l’œuvre sont entièrement fictifs. Le scénario diffère grandement de ce qui a pu se produire historiquement, mais il y a malheureusement une certaine quantité de faits avérés. »

Présentation de l’éditeur :

Dans la ville sainte de Sévolle, l’église Catholite pratique encore régulièrement la chasse aux sorcières…

Les exécutions de sorcières sont devenues une distraction pour les habitants de Sévolle mais aussi un moyen pour ces derniers de montrer leur dévotion et leur loyauté envers l’église. Sauf qu’en réalité, cette chasse aux sorcières est organisée par un démon. Que deviennent les victimes de ces atrocités ? La revanche des sorcières débute maintenant…

9782413012382_pg

Mon avis :

Pour bien comprendre les intentions de l’auteur, Murata Shinya, il faut presque commencer notre lecture par la postface disant ceci : « J’ai été convaincu par une illumination. En un mot, les religieux pensent être spéciaux, même s’ils n’en ont pas la preuve. Il l’utilisait avant pour se protéger, mais ils ont fini par dévier de leur objectif. Ils n’auraient peut-être pas dû utiliser ce grand pouvoir, par lequel ils justifient leurs actes barbares et atroces. Ce dernier aurait pu être plus bénéfique. Mais j’ai l’impression que c’est la raison pour laquelle les guerres religieuses sont encore présentes. ». Tout ça parce qu’une démarcheuse lui a demandé s’il lisait la Bible…

C’est donc la base de ce premier tome qui se veut assez sanglant malgré des personnages féminins aux traits plutôt enfantins. Dans une ville pieuse, une chasse aux sorcières se veut incessante. D’innocentes gamines sont torturées, violées, mutilées afin de leurs faire avouer des crimes qu’elles n’ont pas – encore – commis. En effet, on découvre assez rapidement que ce sont ces atrocités subies qui déclenchent la sorcellerie en elles… et non l’inverse. Pourquoi ? Parce que c’est écrit. Si c’est dans les livres sacrés, ça ne peut être que vrai. FAUX !

FA_illustration_0001346

Une délégation de sorcières a donc été formée afin de parcourir le monde dans le but d’éviter l’apparition de nouvelles sorcières machiavéliques, désireuses de se venger de toutes les souffrances subies. Des sorcières qui sont parvenues à dompter leurs pulsions meurtrières pour ne punir que les véritables criminels, en les assassinant via les propres outils de tortures qui ont fait souffrir ces jeunes femmes. Ainsi notre héroïne, Domino, martyrisée par le feu dans le passé (que ce soit des marques au fer rouge ou le bûcher), est en mesure de déclencher des sortilèges en lien avec cet élément, utilisant les différents outils qui furent jadis manipuler par son bourreau.

VrG3nYhGYS5IlGKHRjy6TEqvFdw@276x420

Une aventure ou la barbarie des hommes dans un contexte médiéval fait face à l’innocence souillée. Autant dire qu’il s’agit d’un concept assez original, avec des outils dignes du meilleur inquisiteur espagnol du Moyen-Âge, hélas mis en forme de manière rudimentaire. Hiyama Daisuke, doué pour détailler le moindre outil de torture (pour lesquels il s’est énormément documenté, de son propre aveu en début d’ouvrage), perd de son talent pour donner vie aux personnages dont les visages sont basiques et sans doute rapidement exécutés pour privilégier l’outillage des bourreaux de l’époque. Il est donc impératif que le scénariste maintienne le cap s’il veut réussir à convaincre avec un tel style graphique.

ShayHlyn.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :