Petits travers

Auteure : Claire BRETÉCHER
Éditeur : Dargaud
112 pages
Date de sortie : 26 octobre 2018
Genre : Humour, société

Claire vit sa notoriété avec le détachement qui la caractérise. Elle observe et raconte ; elle ne fait pas de politique, ne revendique rien, ne milite pas (horreur !). Son sens de l’observation est exceptionnel, pourtant elle affirme d’un ton léger : « Je suis myope et je ne retiens rien. Je ne sais pas comment ça rentre et je considère chaque planche comme un miracle. ».

 Présentation de l’éditeur :

Depuis toujours Claire Bretécher porte un regard vif, aigu, drôle et cruel sur notre société. L’auteure des « Frustrés », longtemps publiés dans « Le Nouvel Observateur », nous livre ici une suite de dessins (dont la plupart ont été publiés dans la presse) d’une audace et d’une acuité hors du commun. Avec Bretécher, les petits travers de notre société sont épinglés par un grand éclat de rire revigorant.

Sans titre 5

Mon avis :

Sans titre 4En temps normal, on prête plus facilement à Kroll et Geluck le monopole de la BD journalistique qui résume en quelques cases toute la problématique de notre société ou d’une actualité quelconque. Or, parmi un florilège d’hommes à la plume acérée, nous avons une femme, franche et rebelle, qui n’a pas peur de faire mouche et nous compter les « petits travers » de la vie comme elle les perçoit. Je veux bien entendu parler de Claire Bretécher ; celle dont je dois avouer que la citation dans l’introduction de ce bouquin m’a bien fait rire (aussi) :

« Marcel voulait dessiner des bites, moi j’avais envie d’un cadre nouveau » dit-elle quand elle s’est lancée dans l’aventure de « L’écho des savanes » avec Marcel Gotlib et Nikita Mandryka.

Mais point de zizi ni de savane ici, juste un petit pêle-mêle de planches sur la vie de tous les jours, sur notre société, sur la caricature que Bretécher en fait avec justesse. Certes avec un dessin pas toujours plaisant au regard, mais qui a le mérite d’être clair et précis sur le message à transmettre aux lecteurs. Pas étonnant donc que notre auteur ait été publiée dans différents magazines, dont le plus récent – et qui n’a rien à voir avec la BD : Le Nouvel Observateur !

Nous retrouvons ainsi les guerres de générations ou de religions, le look, la bouffe, le bio, l’éducation, l’amour, le sexe et la pilule ainsi que pleins d’autres « petits travers » pas piqués des hannetons qui sont tellement vrais que ça nous fait bien rire. C’est léger, drôle et pourtant pertinent ! Ça se lit vite, mais ce n’est que tant mieux, car un long scénario dans ce style graphique ne serait pas des plus appréciables. C’est pourquoi le style « journalistique » doit rester aux médias ce qu’est le noir et blanc aux mangas (entre autres choses évidemment… les vieux films aussi, c’est mieux sans couleur).

Sans titre 3

Sur ce, je conclurai avec les mots de Gotlib mentionné lui-même dans la citation de Bretécher plus haut, en disant : « Qu’on apprécie son dessin ou pas, Claire est une des meilleures – LA meilleure ? – illustratrices d’humour de tous les temps ! ».

ShayHlyn.

Un commentaire sur “Petits travers

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :