Le 3e fils de Rome Tome 4

César et Vercingétorix

Scénariste : Laurent Moënard
Dessinateur : Manuel Garcia
Editeur : Soleil
48 pages – Historique
Sortie : le 14 novembre 2018

L’intrigue de ce 4ème opus relève quelque peu le niveau. Il va sans dire que c’était chose plutôt aisée vu les circonstances d’une trame en demi-teinte du précédent volume. Les protagonistes sont idéalement mis en valeur même si tout repose sur les deux personnages phares César & Vercingétorix.

Avis de l’éditeur :

Au début de l’année 52 avant J.-C., le triumvirat Pompée-César-Crassus n’est plus qu’une chimère ballottée par les manœuvres politiques. L’anarchie règne à Rome. César décide alors de s’y rendre pour regagner le pouvoir, mais les tribus gauloises se soulèvent et la situation requiert sa présence en Gaule. De leur côté, les druides peuvent compter sur le soutien de l’ordre du  » troisième fils de Rome « …
Sans titre 2
Mon avis :

Ce récit se déroule en 52 avant JC en Gaule celtique. Conconnetodumnos et Cotuados, les chefs des Carnutes se vengent du massacre de leurs frères celtes trucidés par les romains. Leur acharnement a permis la liberté de Cenabum et des gaulois. Chaque romain en Gaule est désormais ciblé par les peuples gaulois qui se soulèvent.

En Gergovie par contre, Vercingétorix est aux négociations avec ses généraux. Lui, qui auparavant servait dans l’armée romaine les connaît plus que quiconque.

L’émissaire du grand prêtre du 3ème fils de Rome, quant à lui, négocie avec Cotuatos, le druide de Carnutes. Une alliance entre romains et des peuples gaulois vers un but commun, celui de l’extermination de la puissance romaine. Le druide, de par ses pouvoirs visionnaires sait que Vercingétorix conduira tous les peuples de la Gaule dans une lutte acharnée contre César et ses légions. De son côté, César est en plein doute, voyant l’importance et le pouvoir de Pompée sur Rome. Seule une victoire totale sur les peuples gaulois pourrait le magnifier de nouveau.
PlancheA_349862
Certains peuples gaulois : Les Rèmes, les Trévires et les Lingons demeurent fidèles à César tandis que les Eduens ont rejoint les troupes de Vercingétorix. Ces alliances sont redoutables. S’affrontant presque à armes égales, César soupçonne Pompée d’être à la source de ce 3ème fils de Rome.

L’intrigue de ce 4ème opus relève quelque peu le niveau. Il va sans dire que c’était chose plutôt aisée vu les circonstances d’une trame en demi-teinte du précédent volume. Les protagonistes sont idéalement mis en valeur même si tout repose sur les deux personnages phares César & Vercingétorix.

La qualité graphique, plutôt rudimentaire est néanmoins en corrélation avec sa trame. Les scènes de batailles plutôt réalistes donnent du tonus. Les plans rapprochés manquent toujours de finesse, mais se savourent à leur juste valeur.

 

Coq de Combat

2 commentaires sur “Le 3e fils de Rome Tome 4

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :