King of Ants Tome 5

Scénario :Nagahisa Tsukawaki
Dessin : Ryû Itô
Éditeur : Komikku
188 pages
Date de sortie : 18 octobre 2018
Genre : Seinen, action

Ça se bat dans « King of Ants », mais ça se bat bien ! Avec de la classe, des coups bien sanguinolents et des expressions magnifiques. Les scènes de coups violents semblent être filmées au ralenti pour percevoir toute la dureté de ces échanges, tant et si bien qu’il n’y a rien à redire sur le graphisme de maître Ryû Itô. Tout est juste et colle bien au scénario de Nagahisa Tsukawaki qui parvient à allier sérieux, force et candeur en même temps. Une légèreté qui fait du bien quand elle est finement dosée.

Présentation de l’éditeur :

Le roi de la baston !!
Le conglomérat Rikudô contrôle l’ensemble du Japon ! Shirô, le fils caché de Kisaburô, et son bataillon de fourmis ont réussi à s’infiltrer à la fête d’intronisation de Ryûtarô au poste de président du conglomérat !! Alors qu’il s’apprête à remettre sa “lettre de défi” au roi des fourmis, ce dernier riposte de manière inattendue…
Muscles contre muscles !!
Le combat fratricide du siècle débute !!

king-of-ants-manga-banner

Mon avis :

Alors qu’il y avait de quoi imaginer la tête du grand-frère fracassée par le pied de Shirô, sans pour autant croire que cela serait facile : voilà que le grand blond aux cheveux gominés se montre encore plus coriace que prévu. Ses muscles saillant sous ses costumes parfaitement découpés ne sont pas là que pour la décoration. Le bougre sait s’en servir !

Autant dire que notre héros s’en prend plein la figure tandis que son « frère » ne bronche pas d’un cil (ou presque). Au contraire, sa mâchoire qui semble être en béton armé, ne cesse de provoquer son cadet dans l’espoir de lui faire faire un faux pas. C’est qu’il y a des morts à attribuer à quelqu’un…

9782372872980_pg

Encore une fois, ce trop plein de testostérones fait son œuvre. Ça se bat dans tous les sens et ce ne sont pas forcément les personnes les plus armées qui ont le dessus. Il faut dire que notre héros a su s’entourer d’un sacré beau monde, qui pourrait bien lui servir plus que prévu dans les tomes à venir. En effet, le 6e volet de « King of Ants » (avec un petit aperçu de la couverture japonaise en attendant la version francophone) s’annonce très féminin pour changer, avec la sœur du conglomérat, la fiancée plutôt virile de Shirô, l’infirmière au bras mécanique et l’entrée en scène – dans tous les sens du terme – de la fille du pasteur. De quoi un peu calmer les ardeurs des uns et faire monter la température chez les autres.

301043

Le tout certainement avec un aussi beau dessin que dans ces 5 premiers volumes. Ça se bat dans « King of Ants », mais ça se bat bien ! Avec de la classe, des coups bien sanguinolent et des expressions magnifiques. Les scènes de coups violents semblent être filmées au ralenti pour percevoir toute la dureté de ces échanges, tant et si bien qu’il n’y a rien à redire sur le graphisme de maître Ryû Itô. Tout est juste et colle bien au scénario de Nagahisa Tsukawaki qui parvient à allier sérieux, force et candeur en même temps. Une légèreté qui fait du bien quand elle est finement dosée.

 

 

Amis fans de bastons, à vos mangas : le roi des fourmis est fait pour vous.

Quant aux amateurs de beaux dessins, c’est bien aussi.

ShayHlyn.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :