Emma et Capucine – tome 3 – Quand les paillettes disparaissent

Scénario : Jérôme Hamon
Dessin: Lena Sayaphoum
Éditeur : Dargaud
Date de sortie : 14/09/18
Genre : Aventure, Danse, filles
Pages : 48

 » Peut-être… J’ai tellement envie de devenir danseuse étoile. J’ai l’impression que c’est là… »

emma_4

Résumé de l’éditeur:

Emma a intégré le groupe de hip hop de Jake, Misha et Héloïse qui s’entraîne en vue d’une audition importante qui approche. Jake voit en Emma un énorme potentiel et il pousse la jeune fille à travailler de plus en plus afin d’améliorer son style. À moins que, comme le pense Héloïse, il ne s’agisse que d’un prétexte pour passer plus de temps avec elle ?

De son côté, Capucine se rend à Londres pour une représentation de Casse-Noisette. Son rôle cette année est assez simple pour une danseuse de son niveau mais connaître une chorégraphie et la danser sur scène sont deux choses totalement différentes…

emma_1

Mon avis:

Emma et Capucine, deux sœurs toutes deux danseuses, enfin c’est ce que j’en ai conclu car je n’ai pas lu les tomes précédents. Toutes deux avec des styles différents. Capucine voudrait devenir un jour danseuse étoile et Emma se dirige plutôt vers le Hip Hop car elle intègre un groupe.

Mais voilà le travail d’Emma n’est jamais suffisant et elle est poussée bien au-delà de ses limites et cela commence à l’affecter. Quant à Capucine une fois arrivée à la répétition générale elle perd ses moyens, le trac, la peur d’échouer et l’ambition. Le monde de la danse est très cruel et en particulier celui du classique et des grandes représentations. Pour ceux qui ont vu le film « Black Swann » c’en est un bel exemple frappant.

emma_2

J’ai été un peu déboussolée par cet album, je ne savais pas qui était qui et j’ai eu un mal fou à distinguer les différents personnages. Prendre en cours de route une série qui se suit ce n’est pas évident. C’est un album résolument bon enfant et léger même si on aborde l’univers difficile de la danse. Ça sent bon le rose et l’univers doux de l’enfance même s’il s’agit d’une BD tout public. C’est frais et léger aux couleurs épurées mais ce n’est clairement pas mon truc.

emma_3

Je vois bien des petites filles ou petits garçons lire ce genre de BD, je reviens là-dessus mais ça sent bon l’enfance et les rêves même si on y parle de sujets sérieux mais de façon légère et puis ça se finit pas trop mal (chut je n’en dirais pas plus).

emma_5

Un besoin de détente et de rêveries saupoudrées d’un brin de sourires et de magie ? Allez après tout ce sont les fêtes et même si le titre dit « Quand les paillettes disparaissent » moi je trouve qu’il y en a encore 😉

 

Ithilwen/Sany

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :