La fille du temple aux chats T.1

Auteure : Makoto Ojiro
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 26/09/2018
Genre : Seinen, romance, tranche de vie

Les personnages sont certes sympathiques, mais cela ne suffira sans doute pas pour tenir la distance. […] Seuls des vagues de souvenirs dans lesquels les deux jeunes gens semblaient très attachés l’un à l’autre laissent envisager un passé trouble… 

Présentation de l’éditeur :

Face au stress de la vie citadine, un retour à la campagne offre parfois bien plus qu’une simple douce nostalgie…

Gen décide de quitter son cocon familial et d’intégrer un lycée à la campagne où il a vécu étant tout petit. Il retrouve sa grand-mère et s’installe dans le vieux temple où vit déjà Chion, une jeune femme d’une vingtaine d’année. Cette cousine éloignée a pris la succession de la grand-mère et garde un excellent souvenir de Gen, enfant. Leur complicité enfantine aurait-elle survécu à toutes ces années ?

Sans titre 1

Mon avis :

Difficile de faire plus classique que cette histoire là. Un jeune homme, Gen, qui part en province rejoindre la résidence d’une jeune femme (parfois plusieurs, comme dans le célèbre « Love Hina ») qui n’était qu’une petite fille espiègle dans ses souvenirs. Simple. Souvent efficace… mais avouons qu’il faudra faire fort si l’auteure veut surprendre le lecteur.

Les personnages sont certes sympathiques, mais cela ne suffira sans doute pas pour tenir la distance. Même si, d’entrée de jeu, des situations cocasses, voire embarrassantes se profilent, rien n’est encore fait. Seuls des vagues de souvenirs dans lesquels les deux jeunes gens semblaient très attachés l’un à l’autre laissent envisager un passé trouble… je ne sais que dire.

Quant au dessin, nous sommes assez loin des règles tacites des shôjô. Pas de paillettes, pas de roses ni d’étoiles dans les yeux. Même l’héroïne, qui laisse rêveur en couverture, ainsi couchée sur le porche du temple, entourée de chats, n’est pas un canon de beauté. Chion semble même un peu masculine avec ses tenues de campagnes d’un autre âge.

Sans titre 2

Mais en bon shônen qui se respecte, nous avons déjà eu leurs corps serrés l’un contre l’autre dans une pièce exiguë, vu la culotte de l’héroïne et même une possible rivale… En résumé : des personnages « passe-partout », un scénario basique et très peu de nouveauté dans le genre, que ce soit pour jeunes filles ou adolescents… voire même pour un seinen.

Heureusement que les décors, eux, sont somptueux pour redresser la barre. Chapeau bas, sur ce coup là. Le temple, la Nature, les pièces de vie… tout est minutieusement détaillé et enchanteur.

À voir ce que ça vaudra sur la distance, donc…

ShayHlyn.

4 commentaires sur “La fille du temple aux chats T.1

Ajouter un commentaire

  1. Peut-être pas « chiant », mais trop basique en l’état. En gros, tu le trouves à lire dans une salle d’attente, ça peut être sympa. Aller jusqu’à l’acheter, peut-être pas…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :