Le vieil homme et son chat T.1

… n’ont plus peur des chiens.

Auteur : Neko Maki
Éditeur : Casterman
176 pages
Genre : roman graphique, tranche de vie
Sortie le 5 septembre 2018

Chaque moment du quotidien est un trésor d’humour, de tendresse et de nostalgie.

Présentation de l’éditeur :

Daikichi, instituteur à la retraite et veuf, vit avec Tama, un chat de 10 ans. Ou bien est-ce Tama qui veille sur son vieux maître pour honorer une promesse faite à son épouse disparue ?

Au fil des saisons et d’un quotidien fait de promenades paisibles, de repas partagés entre voisins de toujours et d’évocations des années passées, Daikichi et son chat s’entraident, se chamaillent, et s’adorent.

9782203155664_2

Mon avis :

Voici une belle histoire qui se déroule sur quatre saisons. Celle d’un vieil homme et son chat. D’un veuf et de son compagnon de vie. Celui qui est toujours à ses côtés, dans les bons comme les mauvais moments. Ce gros matou, c’est un peu le gardien de son « maître », le témoin de sa bonne conduite suite à la mort de sa bien-aimée épouse. La raison d’être de ce vieil instituteur qui vit avec et pour ce chat que son épouse avait recueilli un jour.

Ce récit, tant attendrissant que vrai, m’a prise au cœur. Je me suis attachée à ce papy qui connaît tout le monde au village ; que tout le monde respecte vu que presque tout le monde a été son élève un jour. Tous sauf son meilleur ami et voisin, avec qui il a fait les 400 coups et qui ne manquent pas encore de nous faire rire malgré son grand âge.

9782203155664_5

Imaginez donc ce bonhomme ronchon, ancien pêcheur professionnel qui revient chaque jour avec une bourriche pleine de poissons à partager avec son ami et… avec les chats du quartier. Lui qui déteste les félins, se retrouve chaque jour envahi par ceux-ci, sans compter celui de notre vieil homme.

En y repensant avec un sourire aux lèvres, après avoir lu cette histoire : je me rends compte que c’est la vie qui nous est dépeinte en toute simplicité. Pas de traits rigoureusement précis, pas de couleurs tape-à-l’œil, mais plutôt des couleurs pastel, sans doute à l’aquarelle. Un papier épais à la couverture presque un peu ridée, comme notre vieil homme.

9782203155664_4

Et puis son deuil, son chemin sans son épouse qui reste néanmoins dans son cœur et sa mémoire à chaque instant. Les aléas de la vie aussi, quand il tombe malade, quand le froid de l’hiver lui tiraille les os, … la vieillesse tout simplement, avec ses souvenirs et ce qu’il reste encore à vivre.

Un petit moment de tendresse et de douceur à lire quand on pense à nos grands-parents. Ceux qui sont encore auprès de nous ou qui nous ont quittés, sans doute trop tôt.

Bonne lecture à tous,

ShayHlyn.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :