Gift +/- T.8

Auteur :  Yuka Nagate
Éditeur : Komikku
198 pages
Date de sortie : 13/07/2018
Genre : seinen, thriller, criminalité.

Comme toujours, avec un dessin qui se perfectionne au fil des tomes et un scénario rondement mené : je ne peux que restée demandeuse, impatiente et curieuse d’en savoir plus ! Dexter à côté, c’est de la gnognotte, moi je vous le dis !

Présentation de l’éditeur :

Verso_338485

Mon avis :

Si en pratique, nous assistons à moins de trafic de corps humain, dans les coulisses, les complots se fomentent, les alliances se créent ou se défont et les mystères se dévoilent petit à petit.

En sachant sa jeune protégée certainement au cœur du trafic d’organes, le docteur Hanabusa prend une terrible décision qui pourrait lui coûter la vie : il refuse d’implanter un homme venu expressément le voir pour un nouveau foie.

De son côté, Tamaki ressent de plus en plus le besoin de retrouver son cher docteur, au point de commencer à mener sa propre enquête avec les moyens du bord, à savoir pas grand chose compte tenu qu’elle ne veut pas que ses recherches soient connues de son entourage.

Enfin, Takashi a quant à lui milles problèmes qui se pressent à sa porte. Entre les mafieux chinois qui veulent une part de son marché et les membres de son groupe qui sont tantôt amis, tantôt rivaux : savoir que Tamaki fantasme sur ce « fichu » médecin ne l’aide pas à garder l’esprit clair dans ce dédale de soucis.

9782372873451_pg

Autant dire qu’après avoir eu quelques éléments de réponses dans les tomes précédents concernant différents points de l’intrigue, de nouvelles questions se posent avec celui-ci. Connaissant maintenant, dans les grandes lignes, le passé de tous nos protagonistes ou presque : il est temps d’avancer dans l’enquête et de voir jusqu’où tout ça va nous mener.

Comme toujours, avec un dessin qui se perfectionne au fil des tomes et un scénario rondement mené : je ne peux que restée demandeuse, impatiente et curieuse d’en savoir plus ! Dexter à côté, c’est de la gnognotte, moi je vous le dis ! Car au lieu de se contenter d’un personnage diabolique comme dans la série américaine citée en comparaison dans les résumés de fin d’albums, Gift + /- nous présente différents individus tantôt attachants, tantôt étranges, voire suspects.

Difficile donc de savoir à quel saint se vouer, mais c’est une force incontestée de cet ouvrage.

Allez, que le sang gicle (juste en fiction hein ?! Venez pas faire n’importe quoi…)

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :