DIVER tome 1

Section d’Infiltration
Auteur : Shuntaro Ohsawa
Éditeur : Delcourt / Tonkam
Genre : Polar
Sortie : le 4 juillet 2018

Avis de l’éditeur :

Pour lutter contre la criminalité liée aux gangs, la police a créé les « Divers » : des enquêteurs infiltrés dans les plus hautes sphères mafieuses. Hyogo Kurosawa, considéré comme le meilleur « Diver » car il est le pire des pourris de la police, infiltre la Team A, un gang d’escrocs extrêmement intelligents et issus de grandes écoles. Ils ruinent des personnes âgées par le biais d’arnaques par virement bancaire !

Sans titre 2

Mon avis :

Ils forment l’élite du monde commercial mais dû à une crise constante, ils n’ont pu dénicher que des jobs infâmes… payables mais ignobles. Leurs cibles : des dames âgées. Le plus grand groupe d’escrocs baptisé « La Team A », constitué de commerciaux impitoyables piègent essentiellement des vieilles, leurs prétextant par téléphone que leur petit fils est responsable d’un accident routier. Et que sans leur aide financière, la future carrière de leur descendance sera semée d’embûches. Ils veulent tout ! Toutes vos économies, jusqu’au dernier « Yen »

Ces êtres sans conscience, affûtés dans l’âme tels les meilleurs requins commerciaux, poussent le vice, se faisant passer pour des flics. Crédibilité, naïveté, confiance des mamies à payer les sous…

Afin de lutter contre ces gangs organisés, la police a créé un groupe de super observateurs – enquêteurs nommés « Diver ». Leur meilleur élément : Hyogo Kurosawa, un spécialiste du terrain, au caractère plus vicieux que le pire des criminels…

Sans titre 1

Lors de la page d’introduction, Shuntaro Ohsawa vise le panthéon : il souhaite que son manga soit le plus excitant du Japon…C’est peu dire. Sauf que chez nous, cet auteur reste totalement inconnu et qu’il doit tout prouver.

Ceci dit, dès les premières pages, on reste bluffé par la mise en scène qu’il apporte. Une réelle dégringolade nauséabonde, apportée autant par les bons que les racailles du récit. Une trame qui se met en place, réconforte le lecteur cherchant des sensations fortes…mais qui bascule maladroitement du mauvais côté. Un choix tactique de l’auteur ? Une maladresse de sa part ?

L’équipe Diver pénètre la Team A, et aussitôt fait, démantèle le groupe mafieux en quelques pages. Là, on se dit, tout ça pour ça ? On nous présente un mets onctueux, savoureux, pour aussitôt atteindre la dernière phase de digestion. Sans passer par le transit intestinal. La réception est d’autant douloureuse.

Bref, on comprend dès lors, que l’auteur joue un jeu dangereux, une partie de poker redoutable avec son public. La continuité de l’album nous montre notre héros accompagné par un de ses coéquipiers au cœur d’une nouvelle mission, ce qui semble être une réunion sectaire. Sans spoiler davantage ce récit, les dernières pages nous laissent une seconde fois entrevoir du lourd en perspective. Avec peu d’éléments, Shuntaro Ohsawa nous livre un premier tome troublant : des idées surprenantes, un protagoniste central qui se démarque et des personnages secondaires effrayants. Sauf qu’ on reste sur notre faim par ce côté expéditif de ce début de scénario.

Du coup, la suite plus qu’attendue jouera un rôle prédominant. Soit ça passe, soit ça trépasse. « Le meilleur scenario insolite » ? Pour l’instant, nous n’avons pas grand-chose entre les mains…Mais attendons de voir, ce qui se trame…

Coq de Combat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :