Eternel Hiver

 

Scénario : David Muñoz
Dessin : Rafael Vargas
Éditeur : Glénat
128 pages
Date de sortie :  25 mai 2018
Genre : Horreur, gore


Ils ont le pouvoir de tuer.

Mais aussi de donner la vie éternelle.

002

Présentation de l’éditeur:

Espagne. Moyen-Âge. Au cœur de l’hiver. De retour après une partie de chasse, affrontant une forte tempête, le comte Albert trouve refuge dans une grotte, avec l’aide de Marcus, son conseiller et ami. Ce dernier, parti chercher du bois pour le feu dans la nuit enneigée, est alors attaqué, dévoré vivant par un jeune garçon. Albert a tout vu. Mais il n’a rien pu faire… C’est de retour dans son château qu’il entend alors parler des Nosferatu, ces monstres qui se nourrissent du sang des hommes. Des créatures qui ont le pouvoir de tuer, mais aussi de donner la vie éternelle…

003

Mon avis

Les auteurs espagnols de comics sont souvent spécialisés dans le fantastique et ce petit album en est un bel exemple. Le sujet assez commun de communauté de vampires est ici renouvelé par l’idée d’une secte hérétique adorant le soleil, que ses membres ne peuvent connaître, et recueillant les indigents et mourants afin de les accompagner dans leurs derniers instants avant le paradis (ils les bouffent en fait !). L’autre bonne idée est de situer l’action dans le moyen-âge au cœur de l’Espagne, à une époque ou l’occultisme, la peur de l’inconnu et la religion faisaient loi. Le noir et blanc est aussi d’une grande nécessité afin de rendre le récit plus ténébreux et maléfique.

004

Las… il manque quelque chose à l’ensemble pour qu’il dépasse le simple récit de vampires et devienne un petit « must » ! le récit se perd entre les flashbacks sur le passé du « héros » Carlos, être profondément lâche et égoïste, et ceux du comte Albert. Certaines planches sont assez bâclées (à mon humble avis s’entend) et on aurait aimé en savoir plus sur la secte de vampires et son mystérieux dirigeant. La fin est également assez prévisible et l’on s’étonne que le comte Albert, homme érudit, ai pu imaginer une telle solution à son drame personnel.

JR

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :