Speed interview de Louis Le Hir.

On ne vous avait pas encore annoncé le gagnant de la couverture du mois d’avril. Et bien c’est le petit poucet des Le Hir (père et fils). Le célèbre conte de Perrault est ici retranscrit dans le contexte de la guerre de 100 ans avec son lot d’abominations. Bref, bienvenue au pays de l’angoisse.

Je vous propose donc le petit exercice mensuel de l’interview de Louis Le Hir. L’interview est un bien grand mot, il s’agit presque d’un speed dating, bref, court, décalé et efficace.

FB_IMG_1528797995485

Allez assez de blabla….il est temps de mettre la balise « lire la suite ».

– Bonjour Louis Le hir, imaginons que je découvre votre album du petit poucet, comment m’inciteriez-vous à l’acheter ?
Si vous aimez la neige, les châteaux perdus, les forêts maléfiques, cette BD est pour vous.

-Allez, encore un argument massue car je suis toujours un peu sceptique.
Il s’agit d’un conte de fée non édulcoré.
en-mer-de-chine... (1)

-Faut-il avoir fait une diète sévère pour commencer sa lecture ?
Cette lecture peut s’effectuer avant ou après la digestion.

-Dans quel lieu il ne faudrait absolument pas lire le petit poucet ?
Au cours d’un voyage en calèche dans les Carpathes.
couverture-poucet-web

-Une bande son en adéquation avec votre album ?
Pour une bande son : une b.o de Dany Elfman ou les chœurs de l’armée rouge.

-Que devrions nous savoir d’autre sur Louis Le Hir ?
A côté de la BD je suis bouquiniste sur le quai des Grands Augustins, 75006 Paris. En face du 21 et du pub « the Great Canadian Pub ». Je peux y dédicacer avec plaisir « Le Petit Poucet » et autre « Clown » si on me les apporte. Le nom de mes boites : « La boîte 13 ».

-Allez, parlons un peu de la couverture (c’est normalement le sujet), que ne doit-elle pas évoquer aux lecteurs ?
Bonne question.
couverture-lovecraftienne-web

-Est-ce que sa création a été un long chemin parsemé de cailloux ?
De cailloux et de flammes.

-Un petit mot sur vos prochaines réalisations ?
Prochains projets : une BD SF intitulé « Nemo », une quatrième aventure de Clown, ainsi qu’une histoire d’horreur en milieu forain.

-Et pour finir, SambabD c’est des…..
joyeux lurons.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :