Gift plus minus Tome 7

Scénario : Yuka Nagate
Dessin : Yuka Nagate
Éditeur : Komikku
180 pages
Date de sortie : 28/04/2018
Genre : Seinen, thriller, action.

Quand l’immoralité devient morale… une série choc !

gift-komikku-annonce

Présentation de l’éditeur :
Un « DEXTER » au féminin, qui offre la vie en donnant la mort, sur fond de trafic d’organes !

Dans quel but Tamaki a-t-elle vu le jour ? L’idée de Takashi, le concours de Katô et la recrue idéale… la terrible vérité est enfin révélée !

D’un passé inimaginable à un futur imprévisible, préparez-vous à plonger dans les ténèbres sans fin d’une sombre affaire !

Quand l’immoralité devient morale… une série choc !

PlancheA_330887

Mon avis :
Ce tome 7 est réellement la pépite (jusqu’à présent) dans cette série. C’est l’album où un nombre incalculable de réponses nous sont enfin données pour appréhender la suite avec encore plus d’engouement !

Dans ce volume, nous découvrons les origines des naissances, tant de Takeshi que de Tamaki. Bien qu’on pouvait se douter d’une telle révélation dans le 6e opus concernant notre jeune héroïne, apprendre que les deux personnages principaux de ce thriller haletant possèdent ce point commun de taille : je dis bravo ! Et comme si ce n’était pas encore assez, nous avons droit aux hypothèses du trio « enquêtrice – médecin – journaliste » qui sont tellement cohérentes, plausibles, que c’en est trépidant. On – JE – veut connaître la suite !

Dans ce tome, nous en apprenons donc encore plus sur l’enfance et le passé des deux blonds liés par une étrange famille. Un passé trouble, des crimes étouffés, des parents malsains, … et ce rapprochement entre deux enfants que tout lie inexorablement. Takeshi aime Tamaki. Trop. Mal. Tamaki ne gère pas les nouveaux sentiments qui germent en elle. Ce n’est pas naturel. C’est incompatible avec sa fonction.

De leur côté, les « enquêteurs » ignorent qu’ils sont si proches de la réalité. Que le but de leurs recherches est là, à portée de mains. Un coup de téléphone, une visite à l’hôpital géré par Takeshi, … fouiller un peu plus dans la direction qu’ils imaginent : et ils pourraient tout savoir. Tout comprendre.

Mais pour l’intrigue, il nous faut encore attendre un peu. On sent le dénouement approcher, mais on le voudrait encore tellement lointain. Le lecteur ne peut qu’espérer voir encore plus de baleines, plus de sang, plus de lugubres machinations – que ce soit dans le trafic d’organes que dans la rivalité entre les criminels nippons et les chinois.

Le tout, avec un dessin qui s’améliore de tome en tome. Le contraste mis en avant dans ce volume est juste magnifique à mon sens, rendant l’idée même de mettre les cases en couleur obsolète. Sans oublier ces regards si expressifs, qu’ils expriment l’incompréhension, la honte, l’innocence, … voire même le vide abyssal qui peut émaner de l’héroïne quand son cœur cesse de la chambouler.

precedents

Si vous n’avez pas encore lu « Gift plus minus », je ne peux que vous le conseiller, à vous, amateurs de bon thriller noir. Tout y est : criminalité, sexe, contrôle, domination, argent, secrets honteux et immoralité.

À vos mangas les jeunes (et moins jeunes).

Moi, j’attends sagement la suite. Enfin « sagement »… si ça pouvait arriver plus vite, ça m’irait aussi évidemment.

ShayHlyn.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :