Ailefroide Altitude 3954

Scénario : Rochette / Olivier Bocquet
Dessin : Rochette
Éditeur : Casterman
296 pages
Date de sortie : 21 mars 2018
Genre : Roman graphique autobiographique


Cela permet ensuite à Rochette de nous entraîner vers le véritable sujet de son livre : la passion de la montagne.

Présentation de l’éditeur

Un récit autobiographique et initiatique par l’auteur du Transperceneige !

De Grenoble à la Bérarde en mobylette. Des rappels tirés sur la façade du Lycée Champollion. Avec l’exaltation pure qui tape aux tempes, quand on bivouaque suspendu sous le ciel criblé d’étoiles, où qu’à seize ans à peine on se lance dans des grandes voies. La Dibona, le pilier Frendo, le Coup de Sabre, la Pierre Alain à la Meije, la Rébuffat au Pavé : le Massif des Écrins tout entier offert comme une terre d’aventure, un royaume, un champ de bataille parfois. Car la montagne réclame aussi son dû et la mort rôde dans les couloirs glacés.

 

9782203121935_7

Récit initiatique d’un gamin qui se rêvait guide et qui devient dessinateur, Ailefroide est tout à la fois une célébration de l’alpinisme, une déclaration d’amour à la haute montagne et une leçon de vie.

 

Mon avis

Je dois vous avouer non sans un certain sentiment de honte que je ne connais pas vraiment Rochette. Enfin, je ne suis pas familier de son œuvre même si je fais bien la connexion entre ce patronyme minéral et le monde de la bande dessinée. Pourtant, cela ne m’a pas empêché de dévorer goulûment les 296 pages de son roman (autobio)graphique Ailefroide altitude 3954 paru chez Casterman.

640_mea

Cet exercice, l’autobiographie, en BD comme dans d’autres domaines, implique pour l’auteur d’être capable de se livrer un minimum afin d’engendrer avec le lecteur cette proximité qui le fera s’intéresser au déroulé des événements marquants (ou pas…) de sa vie. Rochette ne fait pas exception à cette règle et nous fait pénétrer au cœur de son enfance de pupille de la nation (son père médecin est mort en Algérie) élevé par une mère indépendante et exigeante. Il embraye ensuite sur son amitié avec le jeune Sempé (pas le dessinateur, juste un homonyme) qui va l’initier aux plaisirs de la montagne.

zoom-ailefroide---altitude-3954 (8)

Ces deux thèmes universels : les parents (absents ou trop présents, pesants…) et l’amitié d’enfance contribuent très clairement à ce que le lecteur puisse s’identifier à l’auteur. Cela permet ensuite à Rochette de nous entraîner vers le véritable sujet de son livre : la passion de la montagne.

9782203121935_11

Et quelle passion ! La BD regorge d’explications techniques, de descriptions de sommets et autres voies plus ou moins célèbres, d’anecdotes concernant d’héroïques alpinistes ou bien d’illustres précurseurs de cette discipline, et, bien sûr, de récits précis, étonnants et haletants d’ascensions réalisées par l’auteur lui-même. Le tout est magnifiquement illustré par un dessin aux traits hachurés et aux couleurs parfaitement travaillées. C’est d’autant plus remarquable que la montagne, surtout en haute altitude, quand elle n’est plus que minérale, n’est vraiment pas facile à dessiner.

9782203121935_6

On finit totalement captivé par l’histoire de la jeunesse de Rochette dont on se demande presque jusqu’au bout ce qui a pu le faire dévier de la trajectoire qu’il s’était tracée (devenir guide de montagne) pour devenir finalement (et heureusement pour nous !) dessinateur de bandes dessinées.

 

Odradek

5 commentaires sur “Ailefroide Altitude 3954

Ajouter un commentaire

  1. Moi qui suis plus mer que montagne, ce récit m’a totalement fasciné, tout comme je l’avais été par le magnifique Sommet des dieux de Taniguchi ainsi que dans ma jeunesse par les romans de Frison-roche (encore un nom minéral prédestiné !). je suis admiratif devant ces alpinistes qui affrontent à mains nues ces montagnes de roches qui moi m’étouffent et m’oppressent !
    Le dessin est magnifique. Un album que je recommande aussi, et pas seulement pour les amoureux de la montagne.

    Aimé par 1 personne

      1. Visiblement tu n’es pas le seul à faire cet oubli, il parait que sur les 1er éditions,son nom n’apparaissait sur la couverture….

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :