Le coeur des Amazones

Textes : Géraldine Bindi
Dessins : Christian Rossi
Éditeur : Casterman
160 pages – cartonné
Parution : 07 mars 2018
Récit épique


Le chef-d’œuvre d’un maître du réalisme.

Christian Rossi et Géraldine Bindi s’emparent du mythe des amazones pour en faire le récit épique d’une guerre des sexes qui espère sa fin.

1-thumb-193

Présentation

Plus jamais depuis la rébellion sanglante qui avait fait d’elles des femmes libres, plus jamais les amazones ne se soumettraient, elles l’avaient juré. Mais quand leur jeune reine, Penthésilée, défie le demi-dieu Achille, leur rencontre remet en cause ce qui ne l’avait jamais été : la haine des hommes, héritée de leurs aînées…

 

2-thumb-174

Mon avis

C’est tout un monde – que dis-je ? – tout un univers que le lecteur est invité à explorer. C’est une véritable plongée immersive dans la culture antique qui est proposée à la lecture de ce long et merveilleux album.

3-thumb-147

Le scénario est basé sur le travail de Géraldine Bindi, une jeune enseignante de lettres modernes qui tentait de rédiger une histoire sur les Amazones. « Je songeais à écrire un roman, mais je me suis rendue compte que l’histoire que j’avais en tête m’apparaissait surtout sous forme d’images ». Elle a proposé une collaboration à Christian (« La Gloire d’Héra ») Rossi qui s’est montré très enthousiaste. Mêlant « Penthésilée », un drame rédigé par Heinrich von Kleist, quelques citations de L’Iliade et leurs visions personnelles, née de leurs connaissances pointues de l’art et de la littérature grecque classique, le tandem Bindi-Rossi livre un récit hypnotique en parallèle avec celui de la guerre de Troie, qui débute avant le duel entre Achille et Hector et s’achève après la chute de la cité. Violence, sexualité, péripéties et rebondissements entraînent le lecteur dans une interprétation du mythe qui résonne comme un écho à nos préoccupations contemporaines et dont l’aspect fantastique a été volontairement évacué.

4-thumb-129

Mais ce qui fait de Le cœur des Amazones une expérience graphique incontournable, c’est sa somptueuse mise en page. La technique du dessin à la fine pointe de feutre noir, à laquelle s’ajoute des aquarelles au brou de noix, donne une tonalité sépia à un travail réalisé par un maître du réalisme expressif. Il aura fallu trois longues années aux auteurs pour arriver au bout de ce défi. Cela donne un flux de lecture, un rythme, des émotions qui font la part belle à la lente émergence de personnalités hors-normes.
Skippy

5 commentaires sur “Le coeur des Amazones

Ajouter un commentaire

  1. Du point de vue graphique, l’album est magnifique… Mais côté histoire racontée …. J’ai trouvé ça très décousu, et peu passionnant. Avis donc très mitigé.

    J’aime

  2. On ne peut nier les illustrations sublimes de Rossi… maintenant ce n’est malheureusement pas nouveau que ce type de bijoux graphiques soient au service de scénarios qui pêchent de la comparaison !🙄

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :