Gergovie – la victoire

Scénario : Silvio Luccisano ; Jean-Louis Rodriguez
Dessin : Christophe Ansar
Éditeur : Gallia Vetus
58 pages + 16 pages de dossier
Date de sortie :  juin 2016
Genre : historique


Présentation de l’éditeur

Hiver 52 avant notre ère. Au cœur de la forêt des Carnutes, alors que Jules César croit les Gaules enfin apaisées, éclate une révolte. Cette fois-ci, ce sont ses propres alliés gaulois qui s’insurgent aux cris de: Liberté ! Liberté !
Un jeune chef incarne cet idéal: Vercingétorix. Sa stratégie est simple, attirer et fixer les Romains en un lieu où il pourra les anéantir. Mais pour cela, il faut que les Éduens, principaux alliés des Romains, rompent leur alliance avec eux.
À la fin du printemps, c’est chose faite, les Éduens rejoignent Vercingétorix qui peut alors tendre ses filets et offrir à César une proie de choix pour refermer son piège : Gergovie…

944143527

Mon avis

Gergovie s’inscrit dans la même veine que la série Arelate, celle de l’Histoire racontée avec brio en s’appuyant sur un solide socle scientifique donnant une caution de qualité au récit.

Le scénariste Silvio Luccisano est un passionné d’histoire et particulièrement de la période antique notamment Romaine et Gauloise. Cette passion associée à un grand intérêt pour l’archéologie le pousse en 2005 à réaliser sa première BD, Le casque d’Agris, racontant les aventures d’un jeune prince gaulois. Pour ce projet, il se nourrit des conseils d’archéologues ce qui confère à sa série un réalisme pointu donnant à ses albums une dimension pédagogique passionnante.

Mes souvenirs de cours d’Histoire sur cette période sont bien lointains et je ne vois ressurgir que quelques vagues images d’Épinal sur le sujet. Un Vercingétorix jetant ses armes aux pieds de César lors de sa défaite d’Alésia, quelques scènes de vie avec des villages aux maisons rondes et au toit de chaume, des fiers guerriers aux tresses et casques à cornes … et bien sûr toute l’imagerie d’Astérix qui doit faire hurler, ou sourire, tous les historiens et archéologues spécialistes du sujet. Et rien sur Gergovie. Rien sur Gergovie qui fut pourtant une belle victoire des peuples Gaulois sur l’occupant Romain. Curieusement, on en sait presque plus sur les Romains que sur les Gaulois !

844078546

Oublions donc tout ce que nous avons appris sur nos ancêtres et suivons Silvio Luccisano, Jean-Louis Rodriguez et Christophe Ansar sur les pas du plus grand des chefs Gaulois. On y apprend alors que Gergovie n’est pas seulement une victoire militaire sur Jules César, mais aussi une victoire politique de Vercingétorix qui aura réussi à fédérer tous les peuples Gaulois contre César. La prouesse est de taille, car à l’époque il n’y a pas LES Gaulois mais DES Gaulois. C’est à dire un ensemble de peuples indépendants, répartis sur les territoires de la France, la Belgique et l’Allemagne d’aujourd’hui. Les Carnutes, les Bituriges, les Parisii, les Eduens, les Sénons, les Arvernes, les Volques, les Allobroges, et j’en passe, sont autant de peuples ayant chacun leurs rois ou leur chef, et leurs règles. Si la plupart sont pro-romains, il y a au sein de chaque peuple des partis anti-romains sur qui Vercingétorix aura pu compter pour rallier définitivement tous ces clans à sa cause. On y voit donc un Vercingétorix non plus seulement comme un grand guerrier, mais aussi comme un grand chef politique, visionnaire et fin tacticien, même s’il n’hésitait pas à appliquer des mesures radicales et assez brutales comme la politique de la terre brûlée.

C’est avec force détails, précisions et commentaires éclairés que les auteurs nous délivrent ce cour d’histoire illustré en nous racontant la bataille de Gergovie, tant du côté gaulois que romain, de sa préparation jusqu’à la victoire de Vercingétorix. On se perd un peu au début entre les différents protagonistes, mais la narration linéaire et chronologique ainsi qu’un dessin réaliste clair permettent de garder néanmoins assez aisément le fil.

1050440103

L’album se termine comme il se doit avec un dossier historique conséquent de 14 pages réalisé par les personnalités de la communauté scientifique et archéologique qui ont apporté leur concours à sa réalisation (Vincent Guichard, Directeur du Centre archéologique européen du Mont Beuvray ; Claude Grapin, Conservateur en chef du patrimoine chargé du MuséoParc et du Musée Alésia ; Jean-Louis Brunaux du CNRS, Laboratoire d’Archéologie de l’École Normale Supérieure, Yann Deberge de l’INRAP).

4279414375-2

A noter qu’il existe une version collector de l’album en tirage limité/numéroté à 700 exemplaires, appelée album Archéo-collector et qui contient un feuillet supplémentaire de 8 pages complétant ce cahier pédagogique.

Depuis la publication de l’album, les fouilles et les recherches continuent mettant à jour de nouveaux éléments. Ce feuillet supplémentaire a pour but d’actualiser auprès des lecteurs l’archéologie du site, faisant état des dernières avancées en matière de recherches. Il en va de cette porte monumentale qui donnait accès au site de Gergovie et qui n’avait pas été totalement dégagée au moment de l’écriture de la BD. La continuité des fouilles a permis de mettre à jour l’ensemble du dispositif et d’apporter un nouvel éclairage sur l’architecture défensive du site.

Voilà une bande dessinée vraiment passionnante, divertissante et instructive à la fois, faite avec rigueur et sérieux et qui donne envie d’en savoir encore plus sur nos ancêtres les Gaulois. Une BD à mettre entre toutes les mains qui complèterai avantageusement les manuels scolaires.

Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg Dessin_R_sf_txt_65px.jpg Album_R_sf_txt_65px.jpg

gergovie,luccisano,ansar,gallia vetus,gaulois,histoire documentaire,romains,historique,062016

gergovie,luccisano,ansar,gallia vetus,gaulois,histoire documentaire,romains,historique,062016

gergovie,luccisano,ansar,gallia vetus,gaulois,histoire documentaire,romains,historique,062016

4 commentaires sur “Gergovie – la victoire

Ajouter un commentaire

  1. Vous devriez également chroniquer l’album « GERGOVIE  » de Serge Mogère, Eriamel , Bruno Marivain et Jean-Marie Woehrel…

    A vous lire par retour
    Bien à Vous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :