Tiago Solan

cov.jpg6.jpgTome 1 : Rançon d’état

Scénario : Nathalie Sergeef

Dessin : Fabio Pezzi

Editeur : Glénat

Collection : Grafica

Parution : 12 octobre 2016

48 pages – cartonné

Aventures

 

Présentation :

Le sable sera leur linceul…

5.jpg

Des vallées afghanes au Sahel, les prises d’otages enrichissent chefs de guerre et émirs djihadistes. Tiago Solan, tireur d’élite vétéran, est engagé comme mercenaire par la séduisante et impétueuse Ophelia Conti. Cette jeune et fortunée veuve italienne lui confie une mission audacieuse et périlleuse : s’emparer d’une rançon de plusieurs millions d’euros destinée à de dangereux terroristes, au cœur du désert libyen. Son véritable but : se venger des meurtriers de son mari… En la mémoire d’un époux, au nom d’un frère d’armes, Ophelia et Tiago ont chacun leurs raisons de faire payer les bénéficiaires de ce business juteux et sanglant.

4.jpg

Après le western australien Down Under, Nathalie Sergeef et Fabio Pezzi nous plongent dans un thriller géopolitique tendu et bourré d’adrénaline, porté par un héros charismatique dans la plus pure tradition de la BD d’aventure contemporaine.

1.jpg

Mon avis :

Le scénario mise sur le récit d’une vengeance qui vise un certain Zimmer. Il fait voyager le lecteur en Afghanistan, en Lybie, au Mali, au Maroc, en France et au Botswana dans des situations parfois périlleuses. Le décor est planté, la problématique développée et les personnages présentés. C’est bien construit au niveau de la forme narrative. Mais pour un récit qui se veut réaliste, je serai plus critique sur le fond : des dialogues parfois consternants relevant des clichés les plus éculés et des situations géopolitiques parfois caricaturales : l’arrestation par le commando de mercenaires de quelques pauvres braconniers mal armés au Botswana, par exemple.

2.jpg

Le dessin réaliste est parfaitement adapté. Si les paysages sont somptueux, les scènes de combats m’ont semblé un peu maladroites et les physionomies des personnages parfois peu convaincantes.

3.jpg

S’agissant d’un premier tome de mise en place, on peut espérer mieux pour la suite.

 

https://i2.wp.com/img98.xooimage.com/files/f/9/f/a06-3e788fc.gif     Dessin

     Scénario

https://i2.wp.com/img98.xooimage.com/files/f/9/f/a06-3e788fc.gif     Moyenne

 

Le site internet des Editions Glénat : ICI

 

Skippy.

Le remarquable et stupéfiant monsieur Léotard.

Auteurs : Eddie Campbell et Dan Best.
Éditeur : çà et là.
Sortie : octobre 2016
130 pages
Genre : aventures pittoresques.

 

Le résumé
Le très athlétique Jules Léotard, né en 1838 et mort en 1870, est l’inventeur du trapèze volant et plus particulièrement de la voltige entre deux trapèzes. Il portait le maillot collant inventé pour ses besoins, nommé depuis le « léotard  » et utilisé par les hommes en gymnastique artistique. Bien qu’il donne son nom à la bande dessinée d’Eddie Campbell et Dan Best, Jules Léotard meurt dès la page treize du récit suite à un accident de voltige. Entre alors en scène son jeune neveu, Étienne, 

« C’est l’originalité ou la mort ! »

Lire la suite « Le remarquable et stupéfiant monsieur Léotard. »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑