DAREDEVIL – L’INTEGRALE 1964/1965

daredevil,lee,everett,wood,marvel l'intégraleLes éditions Panini se décident enfin à publier l’intégrale de cette série, une des meilleures de MARVEL. Il était bien paru une intégrale en 3 volumes entre 2003 et 2005 mais elle ne concernait que la période FRANK MILLER – Miller a modifié les origines du héros et introduit le personnage de ELEKTRA.

Il manquait ces premiers épisodes mythiques plus « vraisemblables » à mon avis et plus proches de la volonté qu’avait STAN LEE de créer des héros auxquels le commun des mortels pouvait s’identifier.

Matthew Murdock est un jeune collégien dont la mère est morte et qui vit avec son père, boxeur sans gloire, qui l’élève.Un jour, voyant un aveugle traverser la route alors qu’un camion déboule, il fonce et réussit à sauver l’infirme en se jetant sur lui pour le sortir de la rue! malheureusement le camion transporte des produits chimiques et, faisant une embardée, perd l’un de ses fûts qui explose au sol en projetant du produit toxique dans les yeux de l’adolescent.

Matt devient aveugle à son tour mais découvre que tous ses autres sens se sont hyper développés! Alors, lui qui passait ses journées à étudier pour devenir avocat et faire plaisir à son père au lieu de jouer avec les autres gosses, va commencer à s’entraîner en cachette, devenant un acrobate très souple………..On est loin ici de l’invraisemblable histoire de Franck Miller où le jeune Matt est pris en main par un combattant de l’ombre, « Stick », lui-même aveugle, qui va lui enseigner l’art du combat et de l’acrobatie aérienne par dessus les immeubles New-yorkais!

daredevil,lee,everett,wood,marvel l'intégraleDe son coté son père, « Battlin’ Jack », a été pris en main pour un manager véreux, Fixer, qui lui a fait gagner quelques combats et lui a redonné un peu de gloire. Mais le jour où le manager va lui demander de se coucher car, ayant parié contre son poulain, il veut gagner un pactole, Jack va se rendre compte de la supercherie. Pour son fils, présent dans la salle, il va gagner le combat et perdre la vie dans une ruelle, des mains de sbires du Fixer.

Ce scénario classique n’est pas sans rappeler les films noirs sur la boxe tel le fameux « Nous avons gagné ce soir » (1949) de Robert Wise – Robert Ryan y joue un boxeur ( la ressemblance de l’acteur avec le père de Matt est frappante ) qui refuse de se « coucher » et aura la main brisée en punition!

Matthew va se venger, il va se faire un costume, prendre comme nom le sobriquet dont l’affublaient ses camarades de classe, DAREDEVIL ( casse-cou ) et tomber sur les tueurs comme un diable dans la nuit.

daredevil,lee,everett,wood,marvel l'intégrale

Ensuite nous assistons à la mise en place du vaudeville classique américain, cher au Maître Stan Lee: Matt Murdock va s’associer à son camarade de promotion, Franklin « Foggy » Nelson, dont les riches parents vont payer le cabinet d’avocats ouvert par les deux amis; une secrétaire, Karen Page sera embauchée! cette dernière va tomber amoureuse du beau Matt, soupirant dans l’espoir que ce dernier lui fasse des avances, Matt, bloqué par sa condition d’aveugle ne va pas oser et Foggy, amoureux de la belle, se verra dédaigné par elle.

Tout est donc en place, le trio amoureux, l’avocat aveugle de jour, justicier diabolique la nuit… il ne restera plus qu’à créer des méchants dignes de ce nom. Ce premier volume nous fera connaître Mr FEAR, l’un des méchants les plus emblématiques de la série, qui reviendra à plusieurs reprises et sera, avec Bullseye, à l’origine des pires drames dans la vie du héros.

daredevil,lee,everett,wood,marvel l'intégrale

Cette intégrale comprend les 11 premiers épisodes de la série. Le costume fut crée à l’origine pas JACK KIRBY mais ce dernier était trop occupé à dessiner la presque totalité des sorties MARVEL de l’époque et le premier épisode sera finalement réalisé par le grand BILL EVERETT. JOE ORLANDO prendra la suite et l’épisode 7, affrontement sublime entre Daredevil et Namor, sera dessiné et scénarisé par le génial WALLACE WOOD. C’est lui qui donnera à notre héros le costume rouge qu’il porte encore de nos jours.

daredevil,lee,everett,wood,marvel l'intégraleNous attendons vivement le deuxième volume de ces vraies origines qui verra l’entrée du plus estimable dessinateur de la saga du Diable Rouge, le talentueux GENE COLAN. 

 

DAREDEVIL Intégrale 1964/1965 – Panini Marvel France

Collection : MARVEL CLASSIC

Sortie : 11 juin 2014

Scénario : STAN LEE

Dessins : Bill Everett, Joe Orlando, Wallace Wood

Ma note globale : 9/10

JR

 

 

daredevil,lee,everett,wood,marvel l'intégrale

 

 

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑