Grippy – 1 ‘Y a d’la joie!

grippy,-tome-1--y-a-d-la-joie---459378.jpgGRIPPY – 1 : « ‘ y a d’la joie ! »

Auteur : Dutto

Editions Soleil

Dépôt légal :  mai 2014

 

Je vais vous parler aujourd’hui d’un cousin de Garfield, un chat tout rond, gourmand, fainéant et marrant comme son aîné au pelage fauve.

Pourtant la comparaison peut s’arrêter là… Grippy, c’est son nom, est un matou au pelage gris et à la queue rayée de noir. Ses maîtres sont connus puisqu’il s’agit des : « P’tits diables » alias Tom et sa sœur Nina, héros d’une série à succès de Dutto depuis dix ans.

L’auteur a décidé d’offrir à ce chat peu ordinaire sa propre série dont voici le premier opus. Et Grippy le mérite bien ! Malgré tous ses défauts, ce coquin de chat est très attachant car il est tendre comme le chocolat des cookies qu’il affectionne et gentîment naïf.

Dans l’univers de notre héros, l’auteur a eu l’excellente idée de dédoubler la vie de notre ami à poils. En effet, il se partage entre deux univers, deux maisons : celle des p’tits diables dont on ne découvrira rien ici et celle de Mamie, qui nous intéressera pour cette série.

Mamie est une charmante vieille ( ?) dame sportive et adepte de la « zenitude » qui partage son toit avec notre matou mais aussi avec Melville, pingouin écolo né dans un zoo qui se bat pour la sauvegarde de la banquise, persuadé que la vanille qu’elle contient sert de nourriture à son espèce.

Ajoutons à cette ménagerie, Piou le moineau espiègle et « lézard bizarre » le gardien farceur de la boîte aux lettres de Mamie.

Vous l’aurez compris, les personnages de cette série ont tous un petit grain de folie ! Le dessin rond, coloré et naïf ainsi que les gags en une planche sont bien adaptés à cet univers.

Une BD qui donne un coup de fraîcheur…

Mon avis :

Isasmira

album-page-large-22991.jpg

       

The sixth Gun Volume 2.

the sixth gun.JPGthe sixth gun t2.JPGAuteurs : Cullen Bunn et Brian Hurtt

Editeur : Urban comics.

 Sortie  le 4 juillet 2014.

 

Les 6

Suite au traumatisant dénouement de la bataille de Maw, Drake et Becky se refugient au cœur de la tentaculaire Nouvelle-Orléans. Alors qu’ils préparent leur prochain coup visant à  mettre la main sur les armes maudites, ils entrent en contact avec les forces mystiques habitant la région. Traitrise et magie vaudou sont au rendez-vous ! 

 

Tchik boum hue

Allez, on se met un bon Ministry (New World Ord comme titre, c’est l’idéal) comme fond sonore et c’est parti pour une lecture dantesque, si vous ne connaissez pas ce groupe underground, trouvez un truc qui dégage bien vos oreilles.

Ah Marinette aux bras secs est déjà là pour assister au concert des pistoléros, une abomination, anathème !

Mais Becky, Sinclair et Gord sont là  pour veiller au  grain. Un conseil « pars ou affronte la colère du Samba céleste ».

 

Aucune chance la créature des marais, le Samba céleste, c’est l’arme absolue de la critique folle.

Ce tome 2 est bien plus accrocheur que le prime opus ou alors c’est moi qui m’habitue à voir surgir des pages des créatures d’outre-tombe. On est ici plus dans l’esprit d’une quête pour trouver un moyen de neutraliser ces 6 fameux revolvers. Avec cet album, l’histoire se pose et on apprend à mieux connaitre les personnages, c’est nettement moins « Tchik boum hue » que le tome 1. Ici, c’est un peu plus subtil (bon pas trop quand même, c’est du comics) et la menace semble plus sous-jacente.

J’ai bien apprécié au milieu de l’album, la longue séquence sans bulle, un chouette moment où on a bon de frémir pour nos héros.

sixth gun.JPG

 

Une belle maîtrise de la mise en page pour le dessinateur Brian Hurtt. Par contre, ce violet criard mais quelle idée !

Allez, on pardonne car la lecture est agréable et trépidante.

 

Dans un mois le tome 3 ?

 

 

a06-3e788fc.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a07-3e78901.gif Global.

 

Samba.

 

sixth gun 2.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑