MOBY DICK.

Moby Dick, Jouvray, Alary, Soleil, Noctambule 04/2014Moby Dick, Jouvray, Alary, Soleil, Noctambule, 04/2014Dessin : Pierre Alary – Scénario : Olivier Jouvray

Collection : Noctambule

Editions Soleil

Sortie 02/04/2014

124 pages

Prix conseillé : 17,95 €

ISBN : 97822302037540

Aventure, thriller, littérature américaine.

 

Résumé (de l’éditeur) : Herman Melville, qui fut marin, s’inspira de faits réels pour donner  naissance à Moby Dick – un livre culte qui inscrivit un nouveau mythe dans la mémoire des hommes : celui de la baleine blanche. Il y raconte la quête furieuse, mystique et désespérée du Capitaine Achab et son dernier affrontement avec Moby Dick. Une quête folle adaptée et maîtrisée par deux talents, deux sensibilités – celles d’Olivier Jouvray et de Pierre Alary.

 

Moby Dick, Jouvray, Alary, Soleil, Noctambule, 04/2014

 

 

Mon avis : Moby Dick fait partie de l’imaginaire collectif. L’adaptation par Jouvray et Alary est un événement d’autant plus qu’il est salué par la critique…L’exercice n’est pas facile. Il est bien mené par ce duo d’auteurs, tout en restant proche du roman de Melville.

Moby Dick, Jouvray, Alary, Soleil, Noctambule, 04/2014

 

Dès le départ, le lecteur va observer la démesure, la folie du Capitaine Achab qui veut retrouver coûte que coûte Moby Dick, un énorme cachalot blanc. L’animal lui a arraché, lors de leur dernière confrontation, une jambe. Starbuck, le second, s’oppose à cette folie. Il veut préserver l’équipage d’une mort certaine. D’où la confrontation dont seront témoins le narrateur Ishmaël, un jeune matelot, parti en mer pour l’aventure, et Queequeg, un impressionnant maître harponneur tatoué, venant d’une petite île des antipodes.

Moby Dick, Jouvray, Alary, Soleil, Noctambule, 04/2014

 

Le scénario est bien bâti et reste dans une certaine chronologie, une logique narrative conventionnelle. Les personnages et les situations sont très bien plantés et décrits grâce à un dessin expressif et dynamique. Le graphisme est agréable à la lecture et n’est pas vraiment lisse et « propre » mais laisse au lecteur la possibilité de voir les « esquisses » d’Alary. Nous sommes donc loin d’une ligne claire impeccable sans scories. Cela donne une authenticité, une vie au dessin. Les couleurs restent dans des couleurs sombres, parfois tirant vers le sépia, le brun, le rouge. Elles donnent une ambiance propice au récit d’aventure.

Moby Dick, Jouvray, Alary, Soleil, Noctambule, 04/2014

 

En résumé, même si l’histoire est connue, il s’agit d’une bonne surprise. J’ai surtout apprécié la psychologie des personnages très bien rendue et l’expression des visages. Réjouissant.

 

Dessin :             8,0/10

Scénario :          9,0/10

Moyenne :          8,5/10

 

Le site internet de Soleil : ICI.

 

Capitol

 

moby dick,jouvray,alary,soleil,noctambule,8.510,aventure,thriller,littérature américaine,herman melville 042014

3 commentaires sur “MOBY DICK.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :