LA NUIT DU LIEVRE

nuitdulievre.jpgNuitLievre.jpgDessin : Georges Van Linthout – Scénario : Yves Leclercq

Editions Delcourt

Collection Encrages

Sortie le  19/04/2001

Prix conseillé : 12,50 €

Genre : Polar

 

Résumé (de l’éditeur: 1956. Hatsburg, petite bourgade banale des États-Unis. Zouzou, Elvis et Freed, trois copains, reviennent de la guerre de Corée. Descendre dans les mines ou monter sur le ring ? Le choix est rapide. Entre bagarres, amours, amitiés et combats, Bo, le frère de Zouzou, est aux premières loges. Et, quand la mafia décide de s’en mêler, la petite ville perd tout son charme ! Tout tourne mal pendant cette nuit où les lièvres sont de sortie. 

 

Mon avis : Large retour en arrière pour la chronique d’un livre paru en 2001, il y a près de 10 ans…C’est un peu par hasard que je suis tombé sur cet ouvrage chez mon bouquiniste préféré (merci Carlo !). La jolie couverture m’a tapé dans l’œil…Vous aurez peut-être quelque soucis pour vous le procurer mais qui sait, traîne-t-il peut-être encore sur un rayon de votre libraire attitré. C’est peut-être aussi  l’occasion de pousser la porte du bouquiniste de votre quartier ou de votre ville, de se rendre dans les bibliothèques publiques ou enfin de faire une recherche sur le net. Quoiqu’il en soit, acheté au prix de 6 euros, il m’a valu de passer un bon moment de lecture, certes sans prétention mais faut-il voir des chefs d’œuvre partout ? Samba vous a parlé il y a quelques mois d’un autre ouvrage de Georges Van Linthout, il s’agit de « Braquages et bras cassés » qui a eu son petit succès et en prime une bonne critique.

Le livre est de plus petit format (164x230mm) et comporte 128 pages. L’impression est bicolore et fait partie de la collection « Encrages » des éditions Delcourt.

L’histoire se passe dans les années soixante dans une petite ville des Etats-Unis frappé par la crise. Mais, on fait vite le parallèle au niveau des décors avec les friches industrielles dans les environs de Liège. Cela me fait penser entre autres à Cheratte…Bien évidemment, les auteurs sont originaires de cette région et ils s’en sont probablement inspirés. L’histoire raconte le parcours de trois amis dans le milieu d’une « certaine » boxe, avec des matches clandestins où on parie beaucoup …Jusqu’à ce que la mafia s’en mêle et demande de truquer un match…C’est à partir de là que l’histoire dérape…J’ai bien aimé le dessin qui sans être sophistiqué, reste très lisible. L’histoire est bien racontée. Cependant, il y a en cours de narration des retours en arrière qui peuvent en déstabiliser certains. J’ai bien aimé ce livre même si la fin est un peu triste. Les personnages sont attachants malgré que ce ne sont pas toujours des enfants de chœur…A (re)découvrir… 

 

7,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

 

3 commentaires sur “LA NUIT DU LIEVRE

  1. Et bien, on va se mettre à chercher donc…..à mettre sur une liste en tout cas car l’ami Georges Van Linthout a un dessin qui me plait vraiment bien .En plus c’est quelqu’un de tout à fait charmant en dédicace.

    J’aime

  2. Jolie chronique, Capitol! J’aime bcp te lire! Yves Leclercq a scénarisé un album adapté de la vie d’Emily Brontë: Hurlevent. Je l’ai bcp bcp apprécié. La nuit du lièvre je ne l’ai pas encore lu mais par contre il traîne justement sur les rayons de la biblio du boulot… en travaux, malheureusement! J’y jetterai un oeil à l’occasion, grâce à toi! 😉

    J’aime

  3. Je l’avais lu à sa sortie et relu l’été dernier avec toujours autant de plaisir … je ne peux donc que le conseiller à ceux qui ne l’ont pas encore lu … excellent ! 😉

    J’aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :