J’ai pas tué de Gaulle mais ça a bien failli…

 

Couv_109918.jpgA62883_01.jpgDessin et scénario : Bruno Heitz

Editions Gallimard

Collection : Bayou

Sortie le 17/05/2010

Prix conseillé : 17 €

Genre : Polar

 

Résumé (de l’éditeur) : Jean-Paul a quitté sa morne ville de l’Est pour la capitale, où un vendeur de voitures l’entraîne dans une escroquerie à l’assurance. Lui, ça lui va bien. L’argent est facile et les filles d’à côté très gentilles. Jusqu’au jour où il tombe sur des moins honnêtes que lui. Des moins honnêtes et des plus méchants, des types de l’OAS, qui le font chanter et se servent de lui comme chauffeur lors de leurs expéditions punitives.

Mon avis : Une BD qui sort des sentiers battus avec Bruno Heitz aux commandes tant au niveau du dessin que du scénario. C’est l’histoire d’une petite frappe qui va être embobiné un peu malgré lui et surtout par facilité d’abord dans des escroqueries à l’assurance et puis de fil en aiguille, sous le chantage, dans des attentats OAS. Un jour, c’est de Gaulle qui sera visé… L’auteur revisite ainsi à sa manière l’attentat du Petit-Clamart, dans la France des années 60.

Le dessin est simple, basique, dépouillé. Cela ressemble un peu à un livre d’image pour enfants qui serait passé à un stade un peu plus élaboré, à la BD. Le graphisme reste cependant très lisible et agréable. L’histoire, elle, est bien ficelée avec cette pointe d’humour qui donne du sel à des scènes de la vie courante qui vont rapidement déraper. Mais rassurez-vous, cela se termine plutôt bien puisque le grand Charles s’en est sorti… Ce livre se dévore comme une friandise. Vraiment une réussite et une belle découverte.

 

8,5 /10

 

Capitol.

 

On en parle sur le forum : ICI.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑