Où le regard ne porte pas…, tome 1 et 2

couv-ouleregardneportepas-T01L’histoire (scénario : Georges Abolin, Olivier Pont, dessin : Olivier Pont, couleurs : Jean-Jacques Chagnaud)

1906, Barellito. Une famille venue de Londres emménage au bord de la mer, dans un petit village d’Italie. Le père veut se consacrer à la pêche. Le fils, William, se réjouit déjà à l’idée de courir en pleine nature, loin de la grisaille londonienne. Et puis, il y a Lisa, la petite voisine aux cheveux noirs qui l’a si gentiment accueilli… Mais les habitants de Barellito ne cachent pas leur hostilité aux nouveaux arrivants. Ils n’apprécient pas que des  » étrangers  » s’installent chez eux. Quant à Lisa, elle semble douée d’étranges pouvoirs…


couv-OuLeRegardNePortePas-T2L’avis de Gnès

J’avais lu et entendu des avis plutôt positifs sur cette BD et je n’ai pas été déçue ! Sauf, peut-être avec les visages des personnages, que je n’affectionne pas particulièrement. Cependant, ils ont le mérite d’être expressif je trouve, et c’est important !

Entre l’hostilité des gens du village et la vengeance qui sévicent dans le premier tome, l’injustice est au rendez-vous ! Heureusement, l’insouciance des enfants nous fait aussi sourire.

Dans le tome 2, c’est en fait 20 ans après et c’est le mystère qui réuni les 4 amis dont il est question. Je n’ose pas trop en dire, de peur de révéler trop de l’histoire.

 

Pour conclure

Insouciance, espoir, mystère, vengeance, injustice, hostilité, amitié, voyage, émotion… beaucoup d’ingrédients sont au rendez-vous pour une histoire réussie.

Je recommande cette BD bien volontiers !

 

Ma note

9/10

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑