Cross Fire, au service secret de sa sainteté

 

Une héroïne super sexy accompagnée d’ un macho sicilien, un dessin flirtant avec le manga , une histoire d’ une évangile perdue, des scènes d’ action digne de James Bond, voila le cocktail de Cross Fire .Formidable me diriez vous ? Si l’on veut car un récit parlant d’une évangile secrète me fait penser au triangle secret ou au troisième testament ou voir au Da Vinci Code et tout le tralala qui va avec. C’est vraiment l’overdose actuellement des histoires de «  Jésus et Co ».Le coté original, il faut le chercher du coté du dessin qui est un mélange de manga et de la BD franco-belge. Les scènes d’action sont légions dans ce tome et elles vous donneront le sourire car on n’est jamais loin des performances de  007 .D’ailleurs le troll Hébus, lanfeust et Debrah (le chant des stryges) ont du soucis à se faire avec Angelo qui pourrait leur prendre la place de champion  intergalactique de la castagne .Un superman, cet Angelo mais attention quand même à la kryptonite. Donc en résumé une BD pour le grand public amateur de James Bond ou un public d’ados, les autres trouveront certainement mieux ailleurs.13/20

fdaf7-dyn003_original_559_675_pjpeg_2551150_e77d9d57bbd6121d716b9cc264a28269

Une petite vidéo pour bien commencer la journée.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :