La Venin – tome 5 – Soleil de plomb

Scénario : Laurent Astier
Dessin : Laurent Astier
Couleurs : Stéphane Astier

Éditeur : Rue de Sèvres
64 pages
Date de sortie :  janvier 2023
Genre : western

 


« Tu n’as pas oublié que tu as une dernière mission à accomplir ma grande ? »

 

Présentation de l’éditeur

Après un dernier adieu à Stanley à New York, Emily embarque avec Susan, Vicky, Margret, Mona et Lisa, à bord d’un train pour Washington, capitale du pouvoir américain. Sur place, transformée en un jeune journaliste du New York Herald par la fine équipe, elle aura pour mission d’approcher sa dernière cible, William Ward… devenu William McKinley, le Président des Etats-Unis d’Amérique ! Lui donnera-t-il enfin le fin mot de toute cette histoire ?

 

la venin t5_pl

 

 

Mon avis

Clap de fin pour cette ébouriffante et éblouissante saga en compagnie d’Emily, La Venin animée depuis 5 albums d’une soif de vengeance ma foi bien légitime. Bien sûr, la rupture avec un personnage qu’on a aimé est toujours un peu triste, mais ça passe mieux quand c’est bien fait et bien mené. Et ça vaut toujours mieux que de tirer sur la corde dans tous les sens ou de rallonger la sauce pour tenter de faire durer le plaisir. Laurent Astier a écrit une belle histoire, riche en émotions et en rebondissements, qui se boucle en 5 tomes et qu’on aura toujours plaisir à relire. Comme les Blueberry par exemple.

Jusqu’au bout donc, Laurent Astier nous aura réservé son lot de surprises révélant les réponses à toutes les questions que l’on s’est posées depuis le premier tome. Des révélations surprenantes tout comme les changements de cap et de sentiments de La Venin (franchement, qui pouvait s’attendre à cette fin ?) qui font de cette saga un véritable joyau du western, prouvant qu’il est encore et toujours possible de renouveler ce genre qui semble si éculé. Bravo !

Côté dessin et couleurs, on est là aussi dans du haut niveau depuis le début. C’est beau, efficace, dynamique, rythmé, les ambiances sont là et fonctionnent à chaque fois. Re bravo !

Vous êtes passé à côté de l’ire vengeresse de La Venin ? Dommage, vous avez loupé une sacrée aventure ! Mais il n’est pas trop tard pour vous rattraper !

Loubrun

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :