La Ferme Petit Pois #2 : Pomme d’Amour

Scénario : Lucy Knisley
Dessin : Lucy Knisley
Éditeur : Gallimard-BD
Date de sortie : 7 septembre 2022
208 pages
Genre : Récit Autobiographique

« Je déteste ces histoires de sentiments, ça complique tout. Je me sens mise de côté ou gênée, genre tout le temps ! »

Présentation de l’éditeur

Jen commence tout juste à s’habituer à sa vie à la ferme, quand la rentrée au collège lui apporte son lot de changements. Alors qu’elle découvre la vie en sixième et travaille chez les Fisher pour préparer les animations d’Halloween, la saison de l’horreur fait vite place à celle des amours… quand tout le monde se met à flirter ! Depuis quand les garçons et les filles ne peuvent-il plus être « juste amis »? Tant bien que mal, Jen tente de trouver sa place de jeune adolescente…

Mon avis

Plutôt content de retrouver Jen dans cette très sympathique série. Je la conseillerais d’ailleurs plus particulièrement auprès des plus jeunes âgés de 9-12 ans. Je n’aurais pas de mots plus simples que doux, réconfortant ou encore paisible pour qualifier ce deuxième tome de la Ferme Petits-Pois.

Les thèmes abordés sont divers: l’entrée en 6ème et dans l’adolescence, la découverte de la complexité d’aimer et d’être aimé, la confusion entre amour et amitié. Ajoutez à cela la construction personnelle de ce personnage attachant qui doit affronter le regard des autres, l’affirmation de ses propres goûts, et la gestion de la séparation de ses parents. Rien de bien original me direz-vous et vous aurez raison. Mais j’insiste sur les qualificatifs choisis plus haut. La douceur du dessin apporte une forme de réconfort et de nostalgie. J’ai adoré les planches sur lesquelles est dépeinte la fête des citrouilles précédant Halloween, elles sont bourrées de détails et m’ont rappelé les belles et grandes illustrations thématiques que l’on pouvait trouver par exemple dans les dictionnaires de CE1.

Lucy Knisley donne envie de dessiner et de colorier.

L’innocence de Jen est confrontée à la réalité du collège qu’elle appréhende avec anxiété. Mais cette histoire inspirée de la propre enfance de l’auteure (des photos d’elle plus jeune sont proposées en fin de volume) se veut résolument optimiste sans tomber dans une totale niaiserie. Cette BD jeunesse a beaucoup de qualités, elle prend en compte des problématiques telles que les familles recomposées, la différence (et non l’opposition) entre la ville et la campagne, elle souligne l’importance des plaisirs simples et non matérialistes.

Un petit bonheur de lecture qui fait du bien tant elle se montre positive et agréable à contempler. Si le scénario n’est pas des plus extraordinaires, il faut garder à l’esprit qu’il est parfaitement adapté au jeune lecteur. A offrir sans hésitation à un lectorat pré-adolescent.

ScénarioDessinico_Album
coeur_troiscoeur_troiscoeur_trois


Petitgolem13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :