Indians ! l’ombre noire de l’homme blanc

Scénario : Tiburce Oger
Dessin : « collectif »
Éditeur : Bamboo
92 pages
Date de sortie :  novembre 2022
Genre : western

 


Haut dans le ciel, le Grand Aigle entendit la voix du vieil homme. Il se dit : « combien sont-ils, ceux qui se souviennent de moi ? ». Et il descendit sur la Terre en pensant à tout ce qu’il avait vu parmi les hommes.

 

Présentation de l’éditeur

En seize histoires, Indians retrace de 1540 à 1889 les épisodes sombres de la conquête de l’Ouest.
Quatre siècles de colonisation qui vont mener, entre les massacres et les maladies propagées par les colons, à un génocide qui n’a jamais porté officiellement ce nom mais qui décima 14 millions d’Amérindiens. Décrivant la face cachée du rêve américain, Indians est un vibrant hommage aux peuples autochtones opprimés…

 

indians_pl01

 

 

Mon avis

Voici un album choral, avec comme chef d’orchestre Tiburce Oger, qui nous raconte la conquête de l’ouest à travers 16 histoires du point de vue des Indiens. Un album qui fait le pendant de Go West Young man sorti fin 2021 qui racontait grosso modo la même chose mais du point de vue des pionniers et des colons.

De 1540 à 1889, l’Histoire des nombreuses tribus indiennes est retracée, nous rappelant son lot d’horreurs perpétrées par les européens colonisateurs menant à la disparition de la plupart de ces tribus, puis de la culture indienne. Un génocide qui coûtera la vie à pas moins de 14 millions d’amérindiens.

Tiburce Oger est passionné de cette période de l’Histoire américaine et nous livre ici un beau cours en mêlant fiction et réalité. Le lien entre les récits présentés dans un ordre chronologique est fait par le Grand Aigle, vénéré par les Indiens, puis par des personnages dont on suit la descendance au cours des différents récits. Le tout est donc très cohérent et fait oublier l’aspect choral et le côté succession d’histoires courtes, qui peut parfois être un peu casse-gueule. C’est d’autant plus cohérent que Tiburce Oger s’est très bien entouré pour les dessins. On y voit de grands noms dont Derib, Paul Gastine, Christian Rossi, Corentin Rouge, Dimitri Armand, Matthieu Laufffray, Ronan Toulhoat et bien d’autres encore.

Indians ! nous offre une vision réaliste de ce que fut cette sombre, violente et meurtrière conquête de l’ouest et honore la mémoire de tous ces premiers peuples d’Amérique.

Loubrun

 

3 commentaires sur “Indians ! l’ombre noire de l’homme blanc

Ajouter un commentaire

    1. Je viens de me procurer l’album à bon prix (grâce aux reventes après Noël) et j’en suis très heureux ! J’adore Tiburce Oger et ses westerns. Ici nous avons un hommage aux peuplades indiennes éradiquées par l’homme blanc. J’avoue avoir été ému souvent. Bref, un très bel ouvrage.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :