Shoujin X T01 & T02

Auteur : Sui Ishida
Éditeur : Glénat
262 et 276 pages
Date de sortie : 26 octobre et 16 novembre 2022
Genre : Shônen, science-fiction

« Qu’est-ce que je gagne à vivre ? Être utile à Azuma ? Mais c’est plutôt à lui que ça profite… et moi, dans tout ça ? »

Présentation de l’éditeur :

Le grand retour de Sui Ishida !

En 1998, suite à la multiplication de surhumains appelés “choujin”, le monde a été divisé en provinces autonomes.

Cinquante ans après, un crash aérien va changer à tout jamais le destin de la jeune Ely, cultivatrice de “tomeïto”, et impacter le paisible quotidien des lycéens Tokio Kurohara et Azuma Higashi qui jouent aux justiciers face aux petits malfrats de quartier…

Sa première série Tokyo Ghoul avait permis à Sui Ishida de s’interroger sur le bien et le mal, en prenant comme point de départ un héros tiraillé entre ses sentiments et ses besoins physiques en tant que goule. Avec Choujin X, manga de super héros 2.0, il pousse la réflexion plus loin, avec des personnages qui s’interrogent chaque seconde sur la définition du bien, du mal et du profit que leurs pouvoirs peuvent engendrer. Car aujourd’hui, qui ignore qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ?

Initialement publiée sur les plateformes Young Jump et Manga Plus, Choujin X est également une série qui joue avec les codes du numérique et du papier, en s’autorisant une plus grande liberté dans les paginations et les mises en page. Un challenge graphique et narratif qui tend à pousser les murs du “manga” à l’ancienne !

Choujin X_T01_Sui Ishida_Glenat_Shonen_SF_extrait

Mon avis :

Compte tenu de l’engouement engendré par « Tokyo Ghoul » chez les jeunes, je me suis dit « pourquoi pas entamer cette nouvelle série du même auteur ?! ».  Certes, si on suit le raisonnement de Glénat ci-dessus, on peut éventuellement y trouver un intérêt. Le héros de cette aventure, Tokio, est un jeune garçon plutôt timide, toujours collé aux bask’s de son meilleur ami Azuma (véritable star de son lycée). Alors se retrouver de but en blanc avec des pouvoirs surnaturels, ça change complètement la vie ! Mais il n’est pas le seul à subir ces modifications. Une jeune fille issue d’un village bien loin de toutes nouvelles technologies se retrouve, elle aussi, aux prises avec de nouvelles capacités extraordinaires suite à un incident survenu dans l’avion qui la menait à un concours agricole.

C’est donc par l’intermédiaire de ces deux jeunes gens que le lecteur découvre comment, entre les années 20 et 40, un cataclysme dévoila l’existence des Choujin, ces êtres dotés de super-pouvoirs, au monde qui s’en trouva grandement bouleversé. Plus de pays, mais des provinces autonomes et chacune responsable des Choujin qui y résident. Tout aurait pu être simple si des scientifiques n’avaient pas trouvé comment créer artificiellement des Choujin… Il suffit d’avoir les gènes adéquats pour être compatible et ainsi développer des dons. Mais étant tombé entre de mauvaises mains, ce sérum est administré au petit bonheur la chance et advienne que pourra.

En soi, rien de bien différent des autres séries de super-héros opposés à des super-vilains. Même Spiderman, au départ, n’était pas le héros du bahut… mais le dessin de Sui Ishida n’est pas pour rendre la part belle à ses protagonistes. Ses personnages sont même à la limite de la carricature pour les uns, minimaliste dans les traits pour les autres. Un style graphique qu’on retrouve malgré tout souvent dans les Shônen pour apporter un peu de candeur à un récit des plus sombres. Souvent, d’ailleurs, Tokio fait pitié avec sa tête de benêt, tant au naturel que sous l’apparence de Choujin oiseau (bien loin de l’attrait qu’on pourrait apporter au dessin sophistiqué de la première couverture).

Alors ça passe ou ça casse. Soit on aime, soit pas du tout. Peut-être que les adolescents, véritables cibles de cette nouvelle série, y trouveront plus d’intérêt que je n’en ai eu à lire cette aventure. Peut-être même qu’ils auront envie de réfléchir aux questions existentielles qui surviennent, notamment lors de la formation de base du jeune Tokio et de sa nouvelle amie Ely. Allez savoir…

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :