Derrière le rideau : Simone Signoret et Yves Montand

Scénario : Xavier Bétaucourt
Dessin : Aleksi Cavaillez
Éditeur :Steinkis
Date de sortie : 8 septembre 2022
120 pages
Genre : Biographie de couple célèbre

« Maintenant on sera mal avec tout le monde. Mais qu’est ce qu’on se bien avec nous-mêmes. »

Présentation de l’éditeur

En 1952, Simone Signoret et Yves Montand se rencontrent à Saint-Paul-de-Vence. C’est le début d’une histoire d’amour, mais pas seulement. Séparément, ils sont des stars, ensemble, ils deviennent une conscience politique.
En 1956, le couple est au sommet de sa gloire. Ils ont tous deux le communisme chevillé au cœur et acceptent une tournée de gala derrière le rideau de fer, mais l’histoire les rattrape : les chars soviétiques répriment dans le sang une insurrection à Budapest. La tournée est, malgré tout, maintenue…

Mon avis

Je connaissais grosso-modo cette histoire de tournée d’Yves Montand dans les pays de l’est. Cette bande-dessinée se concentre sur cette période de la carrière du chanteur français, accompagné par sa non moins célèbre épouse, l’actrice Simone Signoret. Les principaux éléments biographiques sont survolés pour laisser place à la description des contextes historiques et politiques. Le décor est planté, le couple va traverser la Russie, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie et la Hongrie. Ils rencontrent des chefs d’état tout en se retrouvant sous les critiques médiatiques.

Si les visages de Montand et Signoret ne me sont pas toujours apparus reconnaissables, les dessins, crayonnés, restent réussis. L’atmosphère hivernale est réaliste et immersive, l’ensemble est vivant, le noir et blanc d’Aleksi Cavaillez sert parfaitement la dimension historique de l’album tout en donnant vie à des personnages expressifs.

Le scénario de Xavier Bétaucourt utilise une trame chronologique tout en mettant le projecteur sur le couple de stars, leurs personnalités, leur engagement politique, leurs doutes, leurs rencontres, leurs querelles, leur amour et leurs démons. Liste volontairement aléatoire qui me semble à l’image de cette histoire, et qui finalement crée une confusion, un sentiment d’inabouti, l’impression que les événements s’enchainent vite, trop vite.

Les villes, les rencontres formelles et informelles se succèdent, parfois de façon un peu abrupte,entrainant un découpage qui perturbe la lecture. La temporalité est étrangement confuse. Cela manque de profondeur, certains aspects de la tournée auraient mérité plus de liant, moins de ruptures.

C’est pour cela que cet album m’est finalement apparu comme décevant alors même que le sujet était prometteur et que l’idée de la dyade, jouant sur les dualités du couple et du scénario était séduisante.

ScénarioDessinico_Album
coeur_deux_et_demicoeur_troiscoeur_deux_et_demi


Petitgolem13

Un commentaire sur “Derrière le rideau : Simone Signoret et Yves Montand

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :