En bref. Adventureman – Tome 02 – Féérie new-yorkaise

Scénario : Matt Fraction
Dessins & Couleurs : Terry Dodson
Editeur : Glénat
DL : 09/2022
ISBN : 978-2-344-05430-7
NB pages : 168

« Montre lui que tu n’as pas peur. »

Version Originale (Adventureman #5 – 9) publiée aux USA par Images Comics ici dans sa version PTB Oversized (même format VF qu’Il faut flinguer Ramirez). Chronique du tome 01 ici.

Résumé éditeur : Un hommage éblouissant aux récits d’aventures pulp !
Que se passe-t-il après la fin du monde ? Pour Claire Connell, l’Apocalypse signifie devenir l’héritière du légendaire héros de pulps Adventureman. Aujourd’hui, elle découvre que reprendre le flambeau d’Adventureman signifie que c’est elle qui doit affronter ses ennemis, passés ET présents… Alors que New York semble sur le point de sombrer dans un étrange Armageddon, Claire tente de se fondre dans l’univers d’Adventureman afin de faire face au mal monstrueux qui a vaincu son prédécesseur. Mais le héros d’autrefois n’avait pas une famille comme la sienne. Claire Connell est devenue le nouvel Adventureman. Elle a ainsi réveillé un ami disparu depuis longtemps, mais aussi quelques spectres oubliés de l’Âge de l’Aventure, qui ont des choses à régler… La neige ne cesse de tomber, les vieux fantômes ne cessent de se manifester, et Claire Connell découvre un immense secret caché dans les sous-sols de Manhattan. Ses sœurs s’en mêlent, le secret enfoui du Gang des Fantômes est révélé. Claire, comme tout bon Adventureman qui se respecte, s’allie avec Le Duelliste, le super cow-boy chasseur de fantômes, pour découvrir ce qui pousse le gang à revenir hanter New York City. Une nouvelle aventure délirante qui met les sens à l’épreuve et défie les limites de l’imagination !

Toujours plaisant à lire, ce deuxième album se repose sur les qualités du premier. A savoir : un découpage et un lettrage de qualité, une ambiance pulp avec une double narration qui fonctionne et bien sûr le design global à la Dodson. Quand je dis à la Dodson, outre son style reconnaissable j’entends par là qu’à chaque lecture de ses albums, ses personnages féminins sont presque toujours en position type « pinup », autrement appelé l’effet Frank Cho.

A noter la quarantaine de pages bonus en fin d’album, très intéressant, notamment avec la création d’une couverture de l’étape initiale à la parution.

ScénarioDessinico_Album
coeur_trois_et_demicoeur_quatrecoeur_quatre

JaXoM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :