Lombric

Scénario : Mathieu Sapin
Dessin : Patrick Pion
Éditeur : Soleil | Métamorphoses
64 pages
Date de sortie : 12 octobre 2022
Genre : aventure

« MAIS ÇA VA PAS ?!
Lom… bric.
Non, pas lombric ! C’est ma queue, espèce d’abruti ! »

Présentation de l’éditeur :

Conte initiatique singulier, Lombric propose une aventure mêlant enquête, découverte de la vie et onirisme.

Scénarisé par Mathieu Sapin (Le Ministère secret, Gérard) et dessiné avec style par Patrick Pion, Lombric raconte la vie d’un vermisseau touché par la grâce, yôkai flippant et mignon, qui découvre la vie dans une nature tantôt hostile, tantôt enchanteresse. Parallèlement, un batracien détective s’adjoint l’aide d’une souris désemparée pour tenter de retrouver la piste d’un mystérieux malfaiteur…

Lombric_Mathieu Sapin_Patrick Pion_Soleil_Metamorphoses_extrait

Mon avis :

Voilà un ouvrage dont le début ne laisse absolument pas présager de la suite. Tout commence avec un batracien au volant d’une voiture ancienne. De quoi faire penser à un vieux dessin-animé Disney « La mare aux grenouilles » avec le trépidant Crapaud Baron Têtard, grand amateur de bolides de courses. Une histoire animalière alors ? Certes, dans un sens. Fantastique et onirique surtoutMathieu Sapin nous embarque dans une aventure qui laisse pantois : mais qu’est-ce que c’est que ça ?

Alors que le détective crapaud s’associe à un garagiste mulot, dont l’établissement ne déchaîne pas les foules, à la poursuite d’un mystérieux tueur de rongeurs : un drame se produit en même temps qu’un asticot (ou autre bestiole de ce genre) se retrouve muni de jambes et de bras par on ne sait quelle magie. On peut dire qu’avec le dessin des plus remarquables de Patrick Pion, ce petit bonhomme ressemble un peu aux esprits de la forêt dépeints au studio Ghibli. Mignon peut-être, mais plutôt vorace.

Le style de cette aventure, tant scénaristique que graphique, laisse imaginer une période révolue du début du siècle passé. Seules les rares constructions humaines ramène le lecteur à notre époque, avec un gamin pour le moins… psychopathe ! Un peu comme notre petit ver sur pattes en sommes. Ce qui n’est pas pour nous rassurer : dans quoi nous sommes-nous aventurés ?!

Certains, comme moi, se sentiront peut-être un peu comme le mulot devenu assistant puis détective en un claquement de doigts. Qui commet ces meurtres de rongeurs ? Une fouine ou le mystérieux Lombric ? Et si c’était l’être humain incarné par ce gamin effrayant de cruauté ? À vous de le deviner car, hormis suivre brièvement l’enquête, découvrir quelques pistes : c’est surtout ce ver blanc qui est l’acteur principal. Il découvre le monde, y goûte avec ferveur et sang versé. Le reste n’est que décor et une atmosphère un peu glauque installée. À chacun son interprétation finalement, la mienne me laisse un peu sur ma faim

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Lombric

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :