L’inconnue du bar (Dans la tête de…)

Auteur : Jonathan Munoz
Éditeur : Fluide Glacial
56 pages
Date de sortie : 29 juin 2022
Genre : tranche de vie, humour noir

« Je suis un miracle, mon petit gars. Alors c’est pas un sifflement accompagné d’un ‘t’es bonne’ qui va me donner envie de faire quoi que ce soit avec toi.
Et mais moi aussi d’abord. Moi aussi je suis le résultat de ton truc, là ! Tu entends ça, connasse ? Je suis un putain de miracle. »

Présentation de l’éditeur :

Que se passe-t-il dans la tête de l’inconnue du bar ?

Quand Dara installe ses quartiers d’été sur la terrasse du bar où travaillent Manon et Joshua, le jeune homme perd tous ses moyens… Elle est belle, talentueuse et surtout elle écrit des BD pour un magazine !

Pour l’épauler dans sa mission séduction, Manon va tenter de décoder ses histoires, avec l’aide de Maxime, un habitué, afin de mieux la cerner. Et quelles histoires ! Toutes plus… surprenantes les unes que les autres !

Mais Joshua n’est pas du genre à se laisser impressionner et reste sous le charme, au grand désespoir de Manon…

Dans la tete de l-INCONNUE DU BAR_Jonathan Munoz_FLuide Glacial_extrait

Mon avis :

Assis à la terrasse d’un café, ne vous êtes-vous jamais demandé ce que pense tel autre client ? De quoi peuvent bien parler les passants dans la rue ? Voire même de créer un dialogue pour ces inconnus afin de rire un bon coup entre amis ? Sinon, vous devriez essayer… Quoi qu’il en soit, voilà ce que notre trio de joyeux drilles essaie de faire concernant Dara : savoir ce qu’il y a dans la tête de « L’inconnue du bar ».

Il faut dire qu’elle est belle et que son charme a complètement opéré sur Joshua, le serveur. Mais au vu des BD qu’elle publie, pas sûr que l’intérieur soit aussi attirant. En effet, ses histoires, traitant d’enfants pour la plupart, sont pour le moins… effrayantes ! Notamment la première qui donne le ton : une sorte de remake de « Itchy et Scratchy » dans les Simpsons, totalement gore et pourtant destiné aux enfants de 7 ans.

Dès lors, chaque semaine : Joshua, Manon et Maxime lisent la BD, l’analysent et se font une idée globale de la jeune femme afin de savoir si notre serveur amoureux peut se permettre de l’aborder sans se manger un râteau du feu de dieu ! Non, parce qu’entre le lapin serial killer, la vie de mère de Madame Hitler, la fille de pirate livrée à elle-même sur une île peuplée de créatures dangereuses, etc. difficile de savoir si l’amour y a sa place.

Mais outre ce sujet de forme, le fond tourne plus précisément sur les sentiments non avoués. Joshua qui aime Dara, Manon qui aime Joshua, Maxime qui aime… et pourtant, chacun à leur façon va prouver cet amour non par des mots, mais par des actes. À se demander d’où sort ce titre hors du commun chez Fluide Glacial ?!

Clairement, c’est dans la forme que tout opère pour mériter de se dresser parmi les titres de l’éditeur qui aime le trash… Jonathan Munoz, accompagné de son dessin entre classique et journalistique – totalement d’humour en tout cas – parvient à passer son message fleur bleue par le biais d’histoires totalement glauques qui contrastent immanquablement avec le thème. En amour, comme à la guerre : faut s’accrocher mon biquet !

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :