L’Encyclopédie des Peurs T02

La Coulrophobie

Scénario : Benoît Broyart
Dessin : Ewen Blain
Éditeur : Jungle
56 pages
Date de sortie : 18 août 2022
Genre : jeunesse et fantastique

« Vous venez de la Lune…Vous êtes des Sélénites ! Je vous attendais. Enfin, j’étais sûr que vous existiez. J’ai lu ça dans un livre de monsieur Fibody… Sur la Lune, vous avez aussi des chiens ? Celui-ci est très bizarre. Je suis bête… Vous ne parlez pas notre langue, forcément. Moi ami. Vous venir de loin. Bienvenue. Moi Rudy. »

Présentation de l’éditeur :

Tome 1 : Dans son manoir gothique, Clara Baldamore met le point final à son œuvre, L’Encyclopédie des peurs. Toutes les peurs humaines y sont répertoriées et leurs essences analysées. C’est un grand pas pour la science ! Malheureusement, le chien Raspoutine se jette sur le livre dès que Clara a le dos tourné. Toute une vie de travail est réduite à néant…

Compte tenu de son âge, elle ne pourra jamais rattraper les pertes. À moins… À moins que l’arrivée impromptue de sa petite-fille ne lui offre une solution ? Oui, mais Lili sera-t-elle à la hauteur des épreuves terrifiantes qui l’attendent ? Rapportera-t-elle la précieuse essence de la peur du noir ?

l-encyclopedie des peurs_T02_La coulrophobie_Benoit Broyart_Ewen Blain_Jungle editions_premiere page

Mon avis :

Le titre en dit déjà long : « L’Encyclopédie des Peurs ». Le sous-titre un peu moins… Tout le monde ne sait pas forcément que « La Coulrophobie » est la phobie des clowns (à moins d’en être atteint, peut-être…). Mais voilà une sympathique façon d’en découvrir plus sur les peurs irrationnelles des gens et l’apprendre aux plus jeunes aussi. Je dirais même presque qu’en les vulgarisant dans ces chouettes aventures, Benoît Broyart permet non seulement d’élargir la culture générale du lecteur, mais aussi de dédiaboliser les peurs mentionnées.

Dans ce deuxième tome, il s’agit donc de la coulrophobie, mais également de la phasmophobie qui est la peur des… je vous laisse deviner tout seul, tiens ! C’est ainsi qu’en deux temps et trois coups de crayon d’Ewen Blain, nous voyageons avec la jeune Lili et de son fidèle toutou Raspoutine à bord d’une cabine – façon Docteur Who ! – qui peut circuler à la vitesse de la lumière. Après un petit déjeuner servi illico presto par le majordome du manoir qui n’en peut plus de courir partout sous les ordres de sa maîtresse, voilà notre aventurière partie pour l’Amérique et plus précisément une petite ville perdue, que personne ne connait, où vient s’installer… un cirque.

De quoi appâter les Verniens pour son mélange de science-fiction, de fantastique et d’aventure au siècle passé, de même que – un peu – les amateurs de Steampunk. Mais surtout : les jeunes ! Le dessin et le scénario laissent définitivement le champ libre aux enfants et pré-ados, pouvant clairement s’identifier à Lili ou son ami du moment, le gamin Rudy, qui n’en revient pas de tout ce qu’il est en train de vivre avec cette étrangère arrivée en machine volante.

Un scénario entraînant et un graphisme dans l’air du temps, frais et dynamique, pour le plaisir des plus jeunes.
ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :