Les Damnés du Grand Large [Histoire Complète]

Scénario : Kristof Mishel
Dessin : Béatrice Penco Sechi
Éditeur : Drakoo
56 pages
Date de sortie : 10 août 2022
Genre : aventure

« Nous accueillons parfois des conteurs, étranger ! Si leur histoire est bonne, nous leur offrons le gîte et le couvert. Si leur histoire ne nous plaît pas, ils finissent dans le port.
Et tous ont fini mouillés.
Réfléchis bien, étranger. Même les rats ne se risquent pas dans l’eau du port en hiver. »

Présentation de l’éditeur :

« Je colporte la plus étrange histoire qu’il vous ait été donné d’entendre, je vous l’échange contre un repas. »

Il y a deux cents ans, un curieux voyageur fit résonner une taverne d’un inquiétant récit.

Celui d’un navire pris dans la tourmente de meurtres inexplicables. Celui de cadavres de marins marqués d’un signe obscur, et d’un équipage terrorisé. Celui d’un jeune mousse au carnet rempli de monstres, qui semblait tout connaître des forces effroyables qui régissaient les eaux où le vaisseau s’était aventuré.

Mais l’auditoire ne pouvait prévoir que derrière le récit fascinant du conteur se cachait quelque chose de plus sinistre que la mort elle-même…

Les damnes du grand large_Kristof Mishel_Beatrice Pencosechi_Drakoo_extrait

Mon avis :

Oyé oyé voyageurs, venez écouter l’étrange aventure survenue sur l’Alicante, navire marchand voguant sur l’Atlantique en 1789. À son bord, des hommes costauds et, pour certains même, sanguinaires. Pour un peu, le lecteur pourrait se demander s’il n’est pas sur un vaisseau pirate… Voilà l’histoire qu’un mystérieux conteur itinérant est venu raconter un soir dans une taverne malfamée.

Le gamin en couverture fait partie de l’équipage. Devenu moussaillon, il vogue avec ses nouveaux compagnons de voyage dont il se méfie. Toujours en retrait, il écrit et dessine des heures durant, lors de son temps libre. Mais les événements qui vont survenir sur l’Alicante vont le mettre au cœur du récit !

Alors que le bateau rencontre une mer houleuse, le gamin raconte qu’ils sont au cœur d’un banc de baleines déchaînées. Tant et si bien qu’un marin est retrouvé emmêlé dans les cordages et pendu, la lettre A tracé au sang sur son front. Il sera le premier de la liste, laissant à penser que le vaisseau est maudit ! D’autant que le gamin a toujours une explication surnaturelle. Le dieu de la foudre, des crabes géants, des tatouages qui prennent vie, … Kristof Mishel est, tel son conteur énigmatique du début, captivant. Son récit se tient de bout en bout et le graphisme de Béatrice Penco Sechi finit de capturer le lecteur dans leurs filets ! Des mines patibulaires, des regards expressifs et des couleurs glauques à sanguinolentes parfond ce titre haletant.

De ces contes qu’on aimerait se raconter au coin du feu, au fin fond des bois lors d’une soirée camping, à n’en pas douter. Ou simplement bien au chaud sous la couette, avec un bon chocolat chaud pour ma part !

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :