La Philosophe, le Chien et le Mariage

Autrice : Barbara Stok
Éditeur : Paquet
296 pages
Date de sortie : 29 juin 2022
Genre : biographie, roman graphique.

« Vous ne pensez quand même pas qu’utiliser pour mon développement personnel le temps que je devrais consacrer au tissage est une mauvaise décision ? » phrase qu’Hipparchia a réellement dit quand on lui demandait de retourner à son ouvrage.                             

Présentation de l’éditeur :

Elle avait la vie dont les autres rêvaient…

Voici l’histoire d’Hipparchia, l’une des premières femmes philosophes.

Grèce, quatrième siècle avant notre ère. Hipparchia se rend à Athènes pour rencontrer le fils d’une riche et honorable famille, avec qui on espère la marier. En chemin vers son destin, elle rencontre un étrange philosophe qui vit comme un vagabond. À mesure que le mariage approche, Hipparchia est de plus en plus conquise par les idées et le mode de vie de ce dénommé Cratès.

Hipparchia appartenait à un mouvement philosophique de l’Antiquité qui préconisait un mode de vie minimaliste et s’opposait à toute notion de classes sociales, de normes et de conventions. Les idées radicales de cette femme courageuse d’il y a 2300 ans sont plus que jamais d’actualité.

La Philosophe-le Chien et le Mariage_Barbara Stok_Editions Paquet_extrait

Mon avis :

Avec un titre pareil, difficile de savoir à quoi s’attendre. Pourtant, le style graphique de Barbara Stok en dit déjà long. Ce n’est pas la première fois que le sujet de la philosophie se retrouve avec ce dessin simpliste et pourtant détaillé. Des personnages aux visages rudimentaires, des formes tout aussi minimalistes et pourtant : un sujet qui ne date pas d’hier !

La supposée vie d’Hipparchia, femme philosophe ayant vécu il y a 2300 ans ! « Supposée » car son existence n’est connue que dans les grandes lignes. C’est pourquoi Barbara Stok a accompli un travail époustouflant. Sur base des faits avérés et en se documentant sur la vie à cette époque – notamment la vie des femmes – elle a réussi à concevoir ce que l’Histoire n’a pas voulu retenir de cette femme cultivée.

Fille d’un riche marchand de bois, Hipparchia peine à se trouver un mari. Pourtant jolie apparemment, elle a trop d’esprit pour être une épouse dévouée et serviable. L’autrice pose alors son récit lors d’une possible tentative de la dernière chance. À l’époque où Cratès, un philosophe cynique (apprenez que ce mot voulait dire « chien » à l’origine, et décrivait les philosophes qui vivaient « tels des chiens » dans la rue), prodigue son enseignement minimaliste sous un olivier.

Prête à tout pour apprendre de ce maître, Hipparchia va alors oser ce que nombres de femmes ont fait dans l’Histoire pour accéder au savoir dévolu aux hommes : elle va se déguiser en homme et ainsi devenir un proche du maître à l’insu de tous, remettant alors en question sa place dans la société et son mariage à venir… Une réflexion qui s’avère encore d’actualité avec les classes sociales, le statut de la femme et encore divers autres points abordés dans cet ouvrage riche d’enseignements. Donc très intéressant à lire !

ShayHlyn.

Un commentaire sur “La Philosophe, le Chien et le Mariage

Ajouter un commentaire

  1. Moi qui n’ai pas eu la chance d’étudier la philo à l’école, je suis assez client de ce genre de récit (même si le dessin est assez simpliste) et j’essaierai de me le procurer.😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :