Hoëdic !

Scénario : Bruno Bazile
Dessin : Bruno Bazile
Éditeur : Éditions du Tiroir
144 pages
Date de sortie :  avril 2022
Genre : roman graphique

 


 » vous êtes encore plongés dans vos bédés, les garçons ? »

 

Présentation de l’éditeur

Quand un monde de candeur enfantine s’efface, que les 30 glorieuses font place à la crise, quand il faudrait mûrir, que l’insouciance du collège est remplacée par les inquiétudes du lycée, qu’il faudrait saisir les opportunités, faut-il être au rendez-vous ?

Ou préférer l’univers des rêves, des lectures partagées, de l’évasion fantasmée sur une île bretonne sauvage ?

Avec l’aimable participation de Charles Bronson, Natacha hôtesse de l’air, Giscard d’Estaing, Gérard Lenorman, Michel Sardou, Ringo Starr, Johan Cruijff, René Dumont, Gaston et M’oiselle Jeanne.

  hoedic_pl04

 

Mon avis

Voilà un curieux album qui sent bon la madeleine de Proust, les souvenirs d’enfance et qui fait poindre une plaisante note de nostalgie. A défaut de nous emmener vraiment sur la délicieuse petite île bretonne dont cet album porte le nom, Bazile nous fait voyager dans le temps et convoque avec tendresse les souvenirs de jeunesse que les cinquantenaires ont certainement connu.

On y suit 4 collégiens dans la région de St Nazaire, Teddy, Franck, Anne et Bubu, qui vivent le passage du monde de l’enfance à celui de l’adolescence. Ils n’ont pas tous le même rythme et la maturité des uns et des autres se voit dans les BD qu’ils lisent. Alors que Teddy et Bubu s’accrochent au magazine Spirou et voient la petite hôtesse de l’air Natacha avec un nouveau regard, Franck découvre de nouveaux horizons avec Corto et rêve de s’installer sur l’île d’Hoëdic. Anne quant à elle tente désespérément de détourner les garçons de leurs BD. Le dessin de couverture illustre parfaitement la situation de cette bande d’amis.

En 142 planches d’anecdotes qui s’enchaînent, Bazile dresse un véritable tableau de la société de la fin des années 70, quand les stars et héros de l’époque s’appelaient Eric Tabarly, Dominique Rocheteau ou Mike Brant. Les drames du moment sont aussi évoqués, notamment la grande sécheresse de 1976, ou encore le naufrage du pétrolier Amoco Cadiz.

Avec légèreté, simplicité mais aussi gravité parfois, Bazile nous fait partager des vrais instants de vie avec des personnages touchants et attachants. Cette vie insouciante faite de bonheurs simples, de découvertes et de drames. Il nous raconte aussi et surtout la fin d’un monde, celui de l’enfance, et les premiers pas dans un nouveau monde, plus rude, celui des adultes.

Voilà un récit sincère empreint de réalisme et d’onirisme, qui ne triche pas avec la large palette des sentiments qui le parsème. Et un chouette clin d’œil à la BD des années 70.

Enfin, si vous passez entre Quiberon et Le Croisic, faites un tour sur cette île. Le dépaysement et l’évasion mentale sont garantis. Quant à la prononciation, le mieux, c’est de découvrir sur place quelle est la bonne!

Screen Shot 08-17-22 at 12.06 AM

Loubrun

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :