Rorschach

Scénariste : Tom King
Dessins & Encrage : Jorge Fornés
Couleurs : Dave Stewart
Editeur : Urban Comics
DL : 06/2022
ISBN : 979-1-0268-2104-5
NB pages : 320

« Comment voulez-vous procéder ? »

Contenu les singles US : Rorschach #1 à 12. Collection DC Black Label. Galerie de couvertures alternatives et petit carnet de croquis en fin d’album.

Résumé éditeur :
Cela fait 35 ans qu’Ozymandias a téléporté un monstre tentaculaire sur New York, tuant des milliers de personnes et détruisant une fois pour toutes la confiance du public dans ses protecteurs. Depuis cette catastrophe, Rorschach est devenue une icône culturelle fascinante, symptôme d’un monde en perte de repères. Lors de la tentative d’assassinat d’un candidat populiste, on abat un homme portant le masque de Rorschach. Qui est l’homme derrière le masque, et surtout quelles étaient ses motivations ?

Pff. C’est tellement bien. Voilà. C’est la chronique. Coup de cœur.

Histoire complète en un album, il n’est pas nécessaire de maitriser l’univers de Watchmen pour la lecture, mais c’est un plus non négligeable.

J’ai volontairement coupé une partie du résumé éditeur, qui me semblait un peu trop en dire sur des pistes narratives de l’album et je vais moi-même faire en sorte de ne pas vous en révéler grand-chose, le divulgâchage c’est tabou, on en viendra tous à bout.

Tom King nous plonge cette fois dans l’univers de Watchmen et nous propose une enquête captivante de bout en bout, celle d’un enquêteur privé chargé de faire la lumière sur la tentative d’assassinat d’un candidat à la présidentielle. Des références à Watchmen un peu partout avec pèle mêle le Comédien, le Dr Manhattan, Rorschach bien évidemment, mais aussi Ponce Pirate qui sert de fil rouge à la lecture. Des idées narratives qui fonctionnent, que ce soit via l’origine/point de vues des différents personnages ou le détricotage des faits par l’enquêteur.

Un polar noir illustré par un Jorge Fornés des grands jours, qui vient boxer (sans avoir à rougir) dans la catégorie du champion en titre Sean Phillips. L’interrogatoire des trois personnages en milieu d’album, quelle claque rendue possible par le travail conjugué de King, Fornés et Stewart (avec une palette de couleurs différentes par protagoniste).

Un polar complet, qui foisonne d’idées et de références, plaisant à lire et bien foutu. Un sans-faute.

ScénarioDessinico_Album
coeur_cinqcoeur_quatrecoup_de_coeur

JaXoM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :