Crushing Amours et solitudes dans la ville

Auteurs : Sophie Burrows
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Pages: 160
Date de sortie : 26/01/2022
Genre : Solitude, Amour, Interactions sociales.

« Même si l’on s’y sent parfois envahi ou seul, j’espère qu’au milieu de la foule vous trouverez de petites poches de solidarité, d’amitié et d’unité. Ne sous-estimez jamais le pouvoir d’un sourire ! »

Résumé de l’éditeur:

Les mésaventures drôlatiques de deux âmes solitaires au cœur d’une grande ville.

Elle est seule et cherche à nouer des liens. Il est seul et a peur de tendre la main. Mais trouver quelqu’un est-il vraiment la réponse à leurs problèmes ? La vie dans une grande ville est synonyme de relations en tout genre, de rencontres fortuites… et de profonde solitude. Sans un mot, mais à travers un dessin vibrant de douceur et de sensibilité, Crushing explore avec esprit les hauts et les bas de l’interaction romantique, et la difficulté à trouver l’amour… qui attend peut-être au coin de la rue.  

Mon avis:

Voilà un ouvrage plutôt original car il n’y a presque pas de dialogues ou d’écrits. Pourtant, les dessins et expressions sont très explicites. J’ai eue la sensation en le lisant d’être noyée dans une frénésie… C’est ce que l’auteur explique à la fin de l’ouvrage. Plongée dans la ville super active de Londres, au cœur de la foule et de son agitation et pourtant s’y sentir soit seul soit oppressé. C’est un paradoxe qui est vraiment source d’interrogations. Cela nous permet aussi de voir les différentes personnalités qui gravitent autour de nous. Moi ce que j’ai remarqué, c’est que ce sont deux personnes différentes de la masse qui tentent de se mouler dedans, mais ça ne fonctionne pas.

J’ai également eu l’impression que l’auteure nous montre que dans notre société moderne : la solitude n’est pas très bien vue. Qu’il faut être en couple quasiment à tout prix, avec les dérives que cela entraîne… Je me suis un peu retrouvée, finalement, dans ces deux personnages que j’ai trouvé attachants et touchants. A la fin, on voit quand même qu’ils se rapprochent, est-ce le début d’une belle histoire d’amour ou d’amitié ? Je ne sais pas mais il est plaisant de se l’imaginer !

Quant aux dessins qui représentent, en fait, la majeure partie de cette œuvre : ils sont tout en nuance de gris, noir, blanc et rose flashy. Toutefois, même si c’est déroutant au début, ils ont tout leur sens en fin de compte. C’est un roman graphique vraiment original dont la thématique touchera, je pense, beaucoup de gens. A découvrir 🙂

Sandra/ Ithilwen

PS: Alors, je vois déjà certains d’entre vous bondir que la note du scénario est plus basse que celle du dessin. Mais c’est logique, ici ce qui est mis en avant ce sont les dessins, il n’y a quasiment que cela donc j’estime que c’est cet aspect qu’il faut mettre en avant !

Un commentaire sur “Crushing Amours et solitudes dans la ville

Ajouter un commentaire

  1. Pas de raisons de bondir, ma chère… ta notation est cohérente par rapport à ton ressenti.
    Je ne peux exprimer que le mien sur le graphisme que je trouve très simpliste, mais s’il colle au propos !😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :