Le journal – les premiers mots d’une nation

Scénario : Patrice Ordas
Dessin : Philippe Tarral
Éditeur : Bamboo – Grand Angle
56 pages
Date de sortie :  mars 2022
Genre : fiction historique

 


« – A qui écris-tu ? A ta promise ?
– A toutes les promises d’Amérique, général… C’est un journal… Le Liberty Sentinel. »

 

Présentation de l’éditeur

En 1781, durant la guerre d’Indépendance, Nathan Prius vend des petits billets dans l’armée de Washington dans lesquels il relate les nouvelles du front. George Ellis lui propose de publier ses articles dans son journal, mais rapidement il s’en attribue la paternité. Meurtri par cette trahison, Nathan Prius décide de lancer son propre journal, premières pages de ce qui deviendra bientôt un empire de la presse, traversant les décennies, témoin privilégié de toutes les époques.

 

le journal tome 1_pl

 

 

Mon avis

Au lendemain du siècle des lumières et à l’aube des démocraties modernes, nous assistons à la naissance de la presse indépendante et d’information. Au XVIIIe siècle, les journaux servent essentiellement à véhiculer des idées politiques. Les actualités sont reléguées aux oubliettes n’étant généralement pas de première fraîcheur compte tenu des faibles moyens de communication de l’époque.

Patrice Ordas nous livre ici un scénario posthume mettant en scène l’avènement de la presse d’information et de reportage. C’est pendant la guerre d’indépendance que Nathan Prius rédige et vend des petits billets racontant les nouvelles su front. Un éditeur lui propose de publier ses feuillets dans son journal, mais s’en attribue la paternité. Cette félonie pousse Nathan Prius à créer son propre journal qui deviendra un empire de la presse.

Le scénario qui semble très réaliste est touffu et pointu. On traverse les époques et les faits très vite et il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver. Le récit demeure passionnant d’un point de vue historique mais manque sans doute d’un souffle un brin romanesque ou épique pour accrocher totalement le lecteur.

Philippe Tarral nous offre un dessin détaillé en couleurs directes. L’ensemble est parfois très coloré et un peu trop flashy à mon goût, mais les ambiances sont plutôt bien rendues.

Voilà un sujet passionnant pour qui aime l’Histoire avec un grand H et dont les thématiques sont très actuelles : la liberté et l’indépendance de la presse, l’éthique et la déontologie… des valeurs qui ne semblent pas toujours évidentes encore aujourd’hui de par le monde, même en France.

Loubrun

 

3 commentaires sur “Le journal – les premiers mots d’une nation

Ajouter un commentaire

  1. Ton avis tempere celui de mon comparse de blog. J’aime bien les dessins mais visiblement l’histoire est par trop tarabidcotee rendant la lecture difficile malgré un theme passionnant…

    Aimé par 1 personne

    1. c’est à dire que les évènements s’enchainent assez rapidement et qu’on peut être vite perdu. mais le parcours de Nathan Prius reste intéressant à suivre.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :