Une sacrée Mamie T01 (édition double)  

Scénario : Yôshichi Shimada
Dessin : Saburo Ishikawa
Éditeur : Delcourt | Tonkam
464 pages
Date de sortie : 16 mars 2022
Genre : Seinen, société, biographie

« Les choses sont comme ça, mon petit. Tout dépend de leur utilisation. Si on met de l’eau chaude dedans, c’est une bouillotte Si on y arrange des fleurs, c’est un vase. Et si on met du thé dedans… […] ça devient une gourde ! »

Présentation de l’éditeur :

La plus tendre des séries manga revient enfin en Complete edition !

1958, Hiroshima. À cette époque au Japon, il est difficile pour une jeune femme d’élever seule ses deux fils. Acculée, Hideko décide un jour de confier son plus jeune garçon, Akihiro, à sa mère qui vit à la campagne. Arrivé chez sa grand-mère, une vie complètement nouvelle va commencer pour Akihiro. Pas facile de quitter la campagne quand on n’y est pas préparé !

Mon avis :

Le Japon, après la seconde guerre mondiale : Hiroshima, après la bombe atomique. Comme mentionné dans la présentation des éditions Delcourt, difficile pour Hideko d’élever seule ses deux garçons dans un tel contexte. Toujours à se chamailler, gâtés par cette mère dévouée : ils vivent dans l’insouciance jusqu’au jour où il n’est plus possible de jouer les faux-semblants. La vie est rude, d’autant plus pour une veuve avec deux bouches à nourrir… Même si ça lui fend le cœur, Hideko n’a pas d’autre choix que d’envoyer son plus jeune fils vivre chez sa mère.

Une sacree mamie_T01 edition double_Shimada Yoshichi_Ishikawa Saburo_Delcourt_Tonkam_extrait

Une expérience de la vie, nouvelle et étonnante débute alors à Saga, plus près de Nagazaki que de Hiroshima…

Le petit Akihiro voit cette nouvelle existence d’un mauvais œil. Sans avoir été prévenu au préalable, il a été entraîné dans le train par sa tante sous le regard en larmes de sa mère. Arrivée devant la maison de sa grand-mère à la tombée de la nuit : il croit être face à une bicoque hantée et comble de l’horreur, quand sa grand-mère apparaît, elle jaillit de l’obscurité avec une faux à la main. Il est alors loin de se douter qu’il est face à la plus excentrique, mais aussi la plus philosophe, des femmes sans le sou.

Malgré sa pauvreté, après avoir élevé 7 enfants : la vieille dame est encore vaillante et prend tout avec le sourire. C’est nécessaire pour survivre dans ce monde. Le maigre salaire qu’elle gagne en faisant le ménage dans une université lui sert à acheter le strict minimum. Le reste découle d’une débrouillardise sans borne, comme les légumes abimés qu’elle récupère dans la rivière coulant derrière chez elle, jetés par les marchands en amont.

C’est d’ailleurs une de ces pêches qui est en couverture, démontrant le talent graphique d’Ishikawa Saburo. Il mêle le style classique pour les personnages – très typés, aux traits simples mais reconnaissables – et une maîtrise architecturale pour les décors. Un dessin qui sied donc à merveille à la biographie de Shimada Yôshichi qui dépeint avec la simplicité d’un regard d’enfant, la vie avec « Une Sacrée Mamie » ! Un bien bel hommage pour cette dame capable de tourner toute la négativité en positif, comme la faim, les vêtements rapiécés, les dettes, … On ressent dans cet album, tout l’amour de ce gamin pour cette femme étrange, mais tellement bienveillante… et drôle.

Véritablement, une sacrée mamie comme on aimerait tous en avoir !
ShayHlyn.

2 commentaires sur “Une sacrée Mamie T01 (édition double)  

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :