Jacques Gipar – tome 10 – Le trésor de Noirmoutier

Scénario : Thierry Dubois
Dessin : Jean-Luc Delvaux
Éditeur : Paquet
48 pages
Date de sortie :  février 2022
Genre : Aventure , Policier

 


« ça fait bizarre cette route au milieu de la mer ! »

 

Présentation de l’éditeur

Noirmoutier, une île bien tranquille. Au bout de ce coin de Vendée plutôt aéré, Le Café des Flots accueille une clientèle en mal de grand air. Que vient faire Jacques Gipar hors saison estivale aussi loin à l’ouest ? Est-il sur les traces de contrebandiers ? Sur la piste de criminels cachés en province ? Ou a-t-il l’espoir de mettre la main sur un trésor perdu ? Une nouvelle enquête de Jacques Gipar, à lire l’annuaire des marées à sa portée…

jacques gipar-le tresor de noirmoutier_t10_pl

 

 

Mon avis

Nouvelle enquête du journaliste Jacques Gipar et nouveau prétexte donc à un embarquement à ses côtés sur les routes nationales touristiques des années 50. Direction l’ouest de la France sur l’île de Noirmoutier via le célèbre passage du Gois. Cette fameuse route pavée de 4,2 km assurant la liaison entre l’île et le continent découverte à marée basse pendant 3 heures. Horaires des marées à portée de main obligatoire ! Entre terre, mer et ciel, emprunter le Gois est une expérience unique et vous propulse hors du temps.

Comme cette série, qui offre une petite note surannée de bon aloi et nous fait prendre un bon bol d’air frais. L’enquête est très simple, pour ne pas dire simpliste, mais elle n’est qu’un faire valoir pour nous promener à bord des voitures d’autrefois, sur les routes d’autrefois, dans les décors d’autrefois. A l’heure du tout (trop) numérique qui nous pourrit un peu la vie, on aurait presque envie de dire que c’était mieux avant ! (Mais en fait j’en sait rien, vu que je n’ai pas connu les années 50…). Il est donc question ici, entre deux balades sur le Gois, de meurtre, de trésor caché, de bagarres d’ivrognes, de patrimoine oublié…

Les dessins de Jean-Luc Delvaux sont toujours très efficaces et nous garantissent une authenticité indispensable pour réussir le voyage dans le temps. A ce titre, les amateurs de vieilles autos seront aux anges : Renault Dauphine, Peugeot 201, Facel Vega et une belle américaine.

Alors voilà, un bon petit album pas prise de tête, qui propose un petit voyage dans le temps avec une bonne petite enquête pleine de rebondissements, pourquoi s’en priver. Et pour prolonger le plaisir, on pourra lire ou relire dans la foulée l’aventure de Gil Jourdan, La voiture immergée, dont Jacques Gipar et ce tome 10 en particulier sont les dignes héritiers.

Loubrun

 

4 commentaires sur “Jacques Gipar – tome 10 – Le trésor de Noirmoutier

Ajouter un commentaire

  1. J’ai connu les années 50 et j’aurais tendance à dire que c’était mieux avant !… mais en fait c’est de la pure nostalgie de mes années d’enfance avec les souvenirs de mes premières lectures dans le journal de Spirou à partir de 7 ans jusqu’à l’entrée dans l’adolescence lors de la parution de la voiture immergée en 60.😯

    J’aime

  2. En général, j’aime bien les histoires (que ce soit en Bd, romans, cinéma) qui se passent justement dans les années 50. Je ne saurais dire pourquoi !!! Du coup, nous suivons cette série depuis ses débuts avec plaisir. Oh ! Elle est sans prétention, assez simpliste, mais suffisamment divertissante. Et mon aficionado de mari l’achète dans sa version N&B crayonnée sur la page de gauche et encrée sur celle de droite : ça a de la gueule … ♥♥♥♥

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :