Ouroboros T01  

L’amulette de Saladin

Scénario : Ceyles & Olivier Pinard
Dessin : Ceyles, avec Lou à la colorisation
Éditeur :
 Soleil
48 pages
Date de sortie : 2 février 2022
Genre : aventure, fantastique.

« Les rumeurs évoquent souvent un étranger du nom d’Azram. Mais s’il était réel, nous serions entourés de magie et de monstres. […] Vous partagez mon avis, n’est-ce pas, Monsieur… pardonnez-moi, je ne vous ai pas demandé votre nom.

– Je m’appelle Azram. Enchanté. »

Présentation de l’éditeur :

Des dragons immortels se cachent parmi nous sous forme humaine. Au fil des siècles, ils ont influencé nos lois et troublé notre histoire. Leur emprise est sans limite. Un homme connait leur existence, il se nomme Azram.

Dans le désert, des bédouins veillent sur Xiao, un petit garçon dont les oracles prédisent qu’il provoquera la chute de la Reine des Dragons, sa mère. Azram, aventurier charismatique et énigmatique, a volé l’amulette de Saladin qui contient l’élixir qui permettra à Xiao de vaincre sa moitié dragon et de sauver le monde. Mais le vol de l’amulette a réveillé des êtres aux pouvoirs surnaturels…

Ouroboros_L-amulette de Saladin_Ceyles_Olivier_Lou_Soleil_extrait

Mon avis :

Le monde n’est pas né de la main de Dieu. La cosmogonie d’Ouroboros veut qu’un dragon soit venu sur le caillou qu’était la Terre au tout début pour y pondre ses œufs. Une délivrance tellement mouvementée que la dragonne créa le ciel et la terre, les océans et les vents, … le jour et la nuit. Pour le reste, c’était à la Nature de tracer son propre chemin.

C’est ainsi qu’au début, durant des siècles, la mère enseigna à ses 4 fils comment se battre avant de plonger, tous ensemble, dans un profond sommeil durant lequel la Terre évolua. Au deuxième réveil, alors que la végétation était reine sur Terre, elle leur apprit à user de leur esprit avant de replonger dans un sommeil millénaire. Au troisième réveil, des créatures – les dinosaures – peuplaient la Terre et la dragonne enseigna l’art de la magie à ses fils. Mais quand vint le 4e réveil, celui où la dragonne aurait dû apprendre à ses fils la raison de leur présence sur Terre, le monde était peuplé d’hommes et la dragonne était morte – sûrement de leurs mains.

Ne sachant pas pourquoi ils étaient là et devant vivre dans ce nouveau monde, ils décidèrent de se transformer en Humains pour se fondre dans la population et même procréer. Ainsi naquit une nouvelle génération de dragons, nés des unions des 4 fils avec des femmes. De ces liaisons naquit une seule dragonne, seule capable de créer des dragons de sang pur avec ses pères, et ainsi engendrer une nouvelle lignée de dragons.

Ouroboros_L-amulette de Saladin_Ceyles_Olivier_Lou_Soleil_extrait2

Voilà une Genèse bien particulière, imaginée par Olivier Pinard, également scénariste, qui a su s’étaler sur des milliers d’années et laisser libre court à la Nature, la dragonne originelle n’ayant planté que les prémices de ce monde. Un récit entre religion et science : magique ! Brillant même… Fort de cette introduction, il ne restait plus qu’à incorporer une aventure contemporaine, à l’instar de celles d’Indiana Jones, pour donner le ton de la série « Ouroboros ».

Une première pour Olivier, une suite remarquable dans la bibliographie de Ceyles qui navigue régulièrement dans les récits ésotériques aux éditions Soleil. Un graphisme classique avec un découpage de cases assez particulière, rendant la trame énergique lorsque l’aventurier, Azram, parcourt les terres égyptiennes et désertiques à la recherche d’un antidote jalousement gardé.

Une série qui fait légèrement penser à la partie dédiée à la mère des dragons dans « Game of Thrones », mais à notre époque, avec une flopée de dragons à venir pour pimenter le récit dans les prochains tomes. À voir

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :