Le Sarcophage des Âmes – histoire complète  

Scénario : Serge Le Tendre
Dessin : Patrick Boutin-Gagné
Éditeur : Drakoo
48 pages
Date de sortie : 2 février 2022
Genre : fantastique, aventure, sorcellerie

« Melvin fut jugé dans le comté de Shaalem voici plus d’un siècle, condamné et pendu ! »

Présentation de l’éditeur :

Quoi de plus terrible qu’une mère à qui on enlève son enfant ?… Rien. 

Shaalem, fin de siècle. Olivia, jeune veuve métisse, est accusée de sorcellerie. Elle ne trouve le salut qu’en confiant sa fille, Mercy, à sa meilleure amie, tenancière d’une maison close. Hélas, l’épouse du juge local, Miss Ruth Taylor, s’y oppose et prend l’enfant en charge. Mercy va alors être manipulée pour tendre un piège diabolique à sa mère… Un piège où l’occupant d’un étrange sarcophage n’attend qu’une chose : revenir à la vie !

Le-Sarcophage-des-ames_Serge le Tendre_Patrick Boutin-Gagne_Drakoo_extrait

Mon avis :

Si on ne lit pas la 4e de couverture, on est en droit de se demander si nous allons rencontrer des momies… et non ! Serge Le Tendre nous conduit à Shaalem, près de Brostown – ou Salem près de Boston peut-être ?! – où d’entrée de jeu, une bande de villageois vient s’en prendre à la maison d’une supposée sorcière. À cette époque, pas de procès, pas de bénéfice du doute : la maison d’Olivia doit brûler avec sa propriétaire, laissant cette dernière pour morte aux yeux de tous, même de sa fille alors prise en charge par l’épouse du maire – mais je ne vous apprends rien, c’est écrit plus haut dans la présentation des éditions Drakoo.

Une histoire fort sympathique pour les amoureux de magie et d’aventure dans les siècles passés. Et de fait, le scénario se tient de bout en bout. Là où le bât blesse, c’est le dessin. Bien que le duo d’auteurs n’en soit pas à leur première coopération, le graphisme de Patrick Boutin-Gagné a de quoi laisser un goût amer dans la bouche. Parce que si la couverture est engageante – glauque avec le mort en décomposition en avant-plan, mais engageante quand même – les pages, quant à elles… donneraient plutôt envie de pleurer avec la petite Mercy.

Le-Sarcophage-des-ames_Serge le Tendre_Patrick Boutin-Gagne_Drakoo_extrait2

Une chance Alessia Nocera maîtrise sa colorisation, sans quoi : Le Sarcophage des Âmes serait bien triste. Architecturalement, le dessin est correct. On est rapidement imprégné de l’ambiance de la fin du 19e début du 20e siècle en Amérique. Les tenues et les décorations intérieures ne sont d’ailleurs pas en reste, mais à côté de ça : les protagonistes prennent cher ! Hormis quelques zooms sur des visages acceptables, la plupart d’entre eux ressemblent, simplement, à des figurants sur lesquels il n’est pas besoin de s’attarder… Peut-être suis-je un peu trop exigeante, mais comme je le disais précédemment : ça m’a laissé un goût amer car l’histoire est vraiment accrocheuse.

Sans être un récit classique de sorcières à Salem, on ne peut s’empêcher d’y penser quand même et la fin ouverte laisse à penser que les aventures d’Olivia ne s’arrêteront pas là… Cela veut-il dire que ce one-shot était un essai, histoire de voir si le lecteur allait accrocher ? Avec un tel scénario, on a bien envie d’en savoir plus, mais peut-être avec un autre dessin ? Ou un graphisme amélioré en tout cas… car je suis bien tentée d’aller en Transylvanie avec la sorcière !

ShayHlyn.

3 commentaires sur “Le Sarcophage des Âmes – histoire complète  

Ajouter un commentaire

  1. Connaissant ta générosité sur le graphisme souvent banal sans personnalité des mangas, je suis très surpris par ta sévérité à l’encontre de celui-là que je trouve plutôt sympathique dans sa maîtrise et son côté caricatural.
    Et puis si on note l’ensemble, les couleurs superbes comptent dans l’appréciation…
    Bref, j’y aurais facilement accordé 1 pt de plus, question de goût !😉
    C’est pourquoi j’ai réalisé cette bannière car pas inspiré par le reste de la semaine.

    Aimé par 1 personne

  2. Disons que les 2 styles ne sont pas comparables. Et sinon, j’ai été voir d’autres chroniques du même dessinateur sur Samba et je ne suis pas la première à mettre une note mitigée (si je m’étais écoutée, j’aurais mis 4 au lieu de 5 sur 10 🤦‍♀️😅)

    J’aime

    1. C’est drôle parce que je ne me souvenais pas avoir fait un com sur Terence Trolley où Odradek lui avait attribué 3,5 et j’avais dit que je trouvais le dessin sympa inspiré de Vatine… je vois que je n’ai pas changé d’avis, ça me rassure !😂😜

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :