Lanfeust de Troy T09  

La forêt Noiseuse

Scénariste : Christophe Arleston
Dessinateur : Didier Tarquin
Editeur : Soleil
Genre : Heroic Fantasy
Sortie : le 3 novembre 2021

Cette fois-ci Lanfeust et ses camarades auront fort à faire s’ils veulent sauver leur cité et recouvrer leurs dons magiques …

Avis de l’éditeur :

Rien ne va plus dans le monde de Troy. Les sages, relais de la magie, disparaissent un à un. Lanfeust lui-même a perdu son pouvoir. Qui est cet être mégalomane qui plonge villes et villages dans le chaos ?

Lanfeust de Troy_T09_La foret noiseuse_Christophe Arleston_Didier Tarquin_Soleil_page 6

Mon avis :

Aspette, la nièce de Lanfeust, est certes plein d’entrain : il n’en demeure pas moins qu’elle affiche un bien mauvais caractère. Durant deux secondes seulement, elle maitrise le pouvoir de contraindre autrui à la servir et de lui faire une belle révérence telle une princesse. Une très courte période certes, mais qui l’a, à maintes reprises, sauvée de bien des embûches. Un pouvoir bien utile, certes, mais qui en contrepartie l’enlaidit de vilains boutons sur son faciès.

Se présentant à Lanfeust, elle attend de lui qu’il l’accepte en tant qu’apprentie forgeron. Sauf qu’au même instant, le sage Farkhö décède, frappé instantanément d’un choc cardiaque. Et sans sage : plus de magie possible, ni pour Lanfeust, ni pour quiconque, puisqu’ils servent d’intermédiaires dans la redistribution magique.

Pour ce 9ème tome de la saga Lanfeust de Troy (se déroulant 12 ans plus tard), nous suivons Flarpaite, la première femme intégrant les vénérables au conservatoire d’Eckmul, là où sont formés les sages. Une rousse au caractère bien trempé faisant face au trio d’ancêtres régnant depuis des décennies.

Un sacré labeur attend la demoiselle puisque les décès de sages ne font qu’augmenter, de même qu’un mystère planant quant à la disparition des remplaçants sages, pour la majorité des nouvelles recrues, tout fraîchement diplômées. Et pour couronner le tout, les détenteurs de pouvoirs magiques se retrouvent sans le moindre don particulier ou plus surprenant encore : subitement dotés d’un nouveau don sans la moindre comparaison avec le précédent. Le tout étant de dénicher qui interfère avec le flux d’énergies entre le Magohamot et les sages. Un court-circuit parasitaire et volontaire qui prive tout détenteur de pouvoir…

Lanfeust de Troy_T09_La foret noiseuse_Christophe Arleston_Didier Tarquin_Soleil_page 12

Un nouvel ennemi, le seigneur Lan-Khu, se nourrissant du sang de ses victimes, s’avère capable de les plonger sur les pages d’un livre pour l’éternité ou de les réduire en morceaux selon ses désirs. Et ses cobayes ne sont autres que les sages kidnappés.

Cette fois-ci Lanfeust et ses camarades auront fort à faire s’ils veulent sauver leur cité et recouvrer leurs dons magiques …

Dorénavant, comme le stipule Arleston,  les aventures du célébrissime Lanfeust correspondront à des récits complets, permettant ainsi au lectorat de s’immiscer de suite dans le récit, avec ou sans avoir lu tous les tomes précédents. Le personnage de Lanfeust avoisine désormais les 35 ans et il est devenu forgeron, vivant dans l’anonymat. Les autres protagonistes prennent également une autre tournure. Vous vous souvenez d’Hébus le troll bien entendu. Désormais, il est un grand sage bibliothécaire.  Et les dames ne sont pas en reste vu la vedette de ce tome avec la sage Flarpaite donnant du répondant à chacune de ses interventions.

Avec ce titre, toute la donne de la saga est recadrée et le résultat se veut exaltant. Une seconde jeunesse à cette série et ses nombreux arcs de par les années, permet de voir loin, beaucoup plus loin finalement. Mais plus que tout, l’énergie transmise et véhiculée de l’Heroic Fantasy accroît son étendue, nettement plus diversifiée qu’au préalable.

Le lecteur neutre ou néophyte prendra sans nul doute grand plaisir, tout comme, on l’espère, une majorité de lecteurs de la première heure.

La partie graphique correspond aux attentes souhaitées, tout en conservant sa touche originale mais le trait de Tarquin semble plus mature, plus émancipé et du coup plus parlant.

Un tome révélateur qui en dit long. Comme quoi, innover avec de bons instruments a du bon !
Coq de Combat

2 commentaires sur “    Lanfeust de Troy T09  

Ajouter un commentaire

  1. Une série de légende … dont je n’ai jamais lu un seul épisode ! Parfois j’ai honte (hu, hu)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :