He came for learning Love T01  

Autrice : Aya Shouoto
Éditeur : Soleil
176 pages
Date de sortie : 9 février 2022
Genre : shôjô, SF, romance, comédie.

« Ce sont des noms de filles dans leur dos ?
On dit que celui qui gagne verra son amour se réaliser. C’est la dernière croyance en vogue ! Du coup, ils écrivent le prénom avant de courir. »

Présentation de l’éditeur :

Qui apprendra le plus sur l’amour entre l’androïde beau gosse venu du futur qui n’a aucun sentiment et la jeune lycéenne timide qui n’a toujours pas digéré son dernier râteau ?

An est lycéenne et vit seule dans la pension de sa tante. Un jour, elle reçoit un étrange colis qui contient un androïde venant du futur ! Le robot, Nayuta Hibiki, fait plus vrai que nature, il ressemble à s’y méprendre à un véritable jeune homme. Sauf pour une chose : il ne sait pas aimer. La jeune fille va alors devoir lui apprendre l’amour !

He came for learning love_Aya Shouoto_Soleil manga_extrait

Mon avis :

Là, c’est clairement du déjà vu, MAIS… mais c’est assez intéressant quand on est une amoureuse inconditionnelle de l’amour et qu’on est plus fleur bleue qu’une jacinthe !

D’entrée de jeu, mon radar à shôjô s’est mis à clignoter à l’évocation d’un superbe androïde envoyé à notre héroïne pour conter fleurette : « Zettai Kareshi » (lui ou rien) s’est rappelé à mon bon souvenir étant un drama (série télévisée japonaise) que j’ai A.DO.RÉ… lui-même étant une adaptation d’un manga de Yu Watase, qui est une mangaka que j’affectionne énormément.

Mais la ressemblance s’arrête à peu près là car, ici, notre jeune Ann n’est absolument pas prévenue de l’arrivée de ce bel inconnu destiné à tomber amoureux d’elle (un peu comme dans « Chobits » d’ailleurs, avec quoi cette série a également quelques similitudes comme l’arrivée imprévue d’un androïde du sexe opposé et d’autres détails dont je tairais la description pour laisser un peu de surprise).

He came for learning love_Aya Shouoto_Soleil manga_extrait2

Sauf que de toutes les adolescentes sur lesquelles Nayuta aurait pu tomber, Ann est sans conteste celle qui a le moins d’expérience et donc le moins de capacité, selon elle, à l’aider pour comprendre et ressentir ce qu’est l’amour ! Qui plus est, elle est excessivement romantique et timide, ce qui rend l’approche du beau robot difficile. Sans compter que, évidemment, il y a un autre jeune homme – bien réel celui-ci – qui semble tout aussi épris de la demoiselle alors qu’il n’est sorti avec elle qu’un jour, pour la larguer le soir même sans raison apparente.

En un mot, comme en cent : un shôjô dans toute sa splendeur !

Un scénario classique, mais efficace, avec un dessin tout aussi traditionnel bien que le début soit un peu brouillon. La surprise de notre héroïne se lit dans chaque case et je suis sûre que si cela avait été en couleur, un(e) épileptique aurait fait une crise. Mais fort heureusement, Aya Shouoto s’est vite reprise pour suivre la trame habituelle d’un shôjô, misant toutefois davantage sur les gros plans, délaissant les décors fort peu présents dans tout le tome.

Donc, je conclurai, mesdemoiselles, mesdames et messieurs, en vous souhaitant une joyeuse St-Valentin pleine d’amour et de tendresse !
ShayHlyn.

2 commentaires sur “He came for learning Love T01  

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :