RAHAN

Scénario : Roger Lécureux
Dessin : André Chéret
Editeur : Soleil
600 pages – cartonné
Poids : 2,14 kilos (pas pour les croquettes!)
Parution : 17 novembre 2021
Genre : fait son petit effet sous le sapin
Aventure – jeunesse

Tome 1 de l’intégrale, en 5 volumes de 600 pages chacun, en version noir et blanc, d’une oeuvre patrimoniale unique, exceptionnelle et transgénérationnelle.

Phénomène éditorial unique en son genre, Rahan, série créée en mars 1969 par Roger Lécureux (scénario) et André Chéret (dessin) dans Pif Gadget, fait partie de ces oeuvres dites cultes dont la lecture est indispensable et se doit de figurer en bonne place dans toute bonne bédéthèque qui se respecte.

3

Que dire du personnage? Rahan, ce « fils des âges farouches » qui exhorte  » ceux-qui-marchent-debout  » à respecter la justice et la tolérance, ne manque pas d’aplomb. Egalement fils de Craô (sans maman?), il parle de lui à la troisième personne du singulier (bien avant Jules César). Sa quête perpétuelle de la « tanière » du soleil (pas l’éditeur, hein!), l’emmène, de clan en clan, au hasard, dans une préhistoire aussi improbable que fantasmée. Armé de son coutelas d’ivoire, affublé d’un magnifique collier de griffes (chacune symbolise une qualité humaine dont il doit faire preuve), il affronte dinosaures et autres bestioles sauvages, et il s’attaque aux superstitions tout en craignant les revenants. Sorte de sociologue-explorateur avant l’heure, athlète de haut niveau, aux pectos bandés, à la chevelure blonde soignée et au slip en peau de bête parfaitement coupé, Rahan vit, avec pragmatisme, de petites fables moralisatrices où la fraternité semble finalement triompher de tous les obstacles.

Préhisto-christ à tendance marxiste (Pif Gadget oblige), Cro-Mignon blondasse, super sapiens, Rahan, faisant fi de toutes les moqueries faciles, par sa vision quasi romantique de l’idée de progrès, a manifestement impressionné des générations de lecteurs. Héros très français, face à son homologue très belge, Tounga, dans le très catholique hebdomadaire Tintin, Rahan est magnifiquement servi par un dessin puissant, d’une vitalité exceptionnelle. Cette approche naturaliste, humaniste et sensuelle continue de séduire et de faire rimer connaissances avec esprit de tolérance.

Chef d’oeuvre en son genre!

not_9_10_a

SKIPPY

5 commentaires sur “RAHAN

Ajouter un commentaire

  1. Curieusement, je ne me suis jamais intéressé à ce genre de BD (pas plus Rahan que Tarzan ou autres d’ailleurs). Il faut dire qu’à sa création j’avais déjà passé l’âge de lire des « p’tits Mickey » !😅
    J’avais dû lire quelques Timour dans les Spirou qui m’ont nourri et n’ai jamais été attiré par les héros bodybuildés, pas plus que ceux en collants !🤣😜

    J’aime

  2. Rahan est un personnage culte de la BD populaire en France. Peut-être le personnage le plus important de tous ceux parus dans le magazine Pif… Et, effectivement, cette intégrale se doit d’être dans toute bonne bédéthèque (avec Mickey et Tarzan aussi)

    J’aime

Répondre à dgege Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :