Jour J T45

L’affaire Ravaillac (14 mai 1610 : l’attentat contre le Roi Henri IV échoue)

Scénaristes : Fred Duval, Jean-Pierre Pécau & Fred Blanchard
Dessinateur : Marco Bianchini
Editeur : Delcourt Série B
Genre : Historique
Sortie : le 6 octobre 2021

Avis de l’éditeur :

Mai 1610, le carrosse royal s’engage dans la rue de la Ferronnerie lorsque Ravaillac saute sur le marchepied et poignarde… un mannequin de paille.

Mon avis :

En mai 1610, la Reine Marie de Médicis monte sur le trône en la basilique de Saint Denis. De son côté, le Roi Henri IV s’en va en guerre défier l’Empereur, quittant le palais inopinément,  laissant tout pouvoir à la Reine Margot.

Un départ expéditif en surprenant plus d’un, une décision qui fait jaser parmi la cour. Une excellente décision de sa part, puisque quelques instants plus tard, on attente à sa vie, ignorant de ses bourreaux, qu’il s’agit simplement d’un mannequin de paille.

25 tentatives d’assassinat, toutes ayant échoué. Sauf que le dernier conspirateur, un dénommé Ravaillac,  se retrouve occis dés la tentative sur le roi déjouée. Qui mène la danse ? Qui agit dans l’ombre et dans quel intérêt ?

Plus tôt dans la semaine, il se trouve que ce cher Ravaillac s’est retrouvé à la cour, suite aux recommandations des moines, sans se douter de ses réelles intentions. Etrange toutefois, lorsqu’il est dit que cet homme entretenait des rapports avec le diable ; d’autant plus surprenant lorsqu’on le définit de « hanté par un chien noir », faisant commerce avec le démon. Un pion dispensable sur l’échiquier, froidement abattu après son geste raté.

Jour J_T45_L-affaire Ravaillac_Fred Duval_Jean-Pierre Pecau_Fred Blanchard_Marco Bianchini_Delcourt_extrait

Pour élucider cette mystérieuse et sordide affaire, Monsieur de Serres enquête suite à la demande du Roi Henri IV. Car qui souhaite sa mort ? Les fervents catholiques. Comment se peut-il donc qu’ils rallient un être démoniaque dont la simple vue d’un chien noir le tétanise de peur.

Qui sont les responsables de tentative de meurtre du Roi ? Les présomptions vont bon train, jusqu’à indiquer Rome et le Pape en personne.

Seule la voisine et informatrice de Rapine – Mr. De Serres affirme avoir entendu parler de ce complot. Mais cette dernière est kidnappée et séquestrée et risque fort bien de terminer une corde au cou dans la Seine…

Après la trilogie du Grand Secret, Jour J nous plonge cette fois-ci en pleine Royauté, ses complots, et sa tyrannie. L’affaire Ravaillac ne brille pas par son originalité, mais davantage par ses protagonistes et les échanges verbaux qu’ils alimentent. A force, on a fini par saisir la musique : en moyenne, un album correct tous les trois tomes, voire quatre en voyant plus large.

Soulignons cependant la force des auteurs, notamment le duo Fred Duval & Jean-Pierre Pécau, inusables, toujours bel et bien présents. Forcément, certains de leurs récits se digèrent mieux que d’autres mais l’équipe tient la cadence et persévère sur sa lancée.

45 tomes à ce jour pour la collection (46ème Les noces de sang à paraître) et la poudre à canon résonne et retentit toujours. Alors oui, il est évident qu’avec ce nombre, la série joue sur tous les fronts mais le constat est le dernier : les thématiques dont la trame évolue dans un registre contemporain se veulent plus abouties. Peut-être est-ce dû à la quantité astronomique de séries moyenâgeuses disponibles sur le marché ?

Quant au trait signé Marco Bianchini, sa patte évolue dans un registre classique avec des faciès plutôt réussis dans leur ensemble, ce qui demeure, comme nous le savons tous, l’une des clés graphiques. Les costumes et les différentes armures des soldats resplendissent également et les scènes d’action bien que peu nombreuses, affinent ce paysage accueillant.

Un titre sympathique dans son ensemble, sans briller, mais sans faire figure pâle non plus.
Coq de Combat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :