Abby et Walton  

Scénario : Anaïs Halard
Dessin : Giorgia Casetti
Éditeur : Delcourt
72 pages
Date de sortie : 29 septembre 2021
Genre : aventure, fantastique, humour, jeunesse

« Cette chambre est restée dans cet état depuis le décès de la jeune fille qui l’occupait ! Andhara. Une jeune fille malade, que seule la mer pouvait apaiser… Ses parents lui avaient fait construire cette maison mais elle mourut un an après leur installation […] Ma tante pense que la chambre est hantée. Ha ha ha ! Les occultistes aiment ce genre d’histoire. »

Présentation de l’éditeur :

1853, une jeune fille va devoir affronter la Mort en personne et ses sbires aux tronches improbables au fin fond d’une forêt mystérieuse pour éviter de finir sa vie hantée par Walton, un fantôme d’une bêtise crasse.

Abby s’ennuie à mourir dans l’hôtel où se repose sa mère. Téméraire, elle pénètre dans la mystérieuse chambre 21 et y découvre le portrait de Walton. Elle lui donne un baiser et donne vie au portrait ! Manque de chance, elle réveille le fantôme le plus pénible qu’on puisse imaginer. Walton est insupportable, il passe ses journées à râler, à se plaindre de tout et il sent terriblement mauvais.

Abby et Walton_Anais Halard_Giorgio Casetti_Delcourt_extrait

Mon avis :

Comme vous devez le savoir, depuis le temps que je chronique des albums traitant de l’époque victorienne : les gens étaient alors férus d’occultisme. Maisons hantées, fantômes, séances de spiritisme… c’était leur dada. Dès lors, en plantant l’aventure de « Abby et Walton » en 1853, pas étonnant qu’on retrouve quelques entités de l’au-delà. À commencer par Walton en personne qui n’est autre qu’un fantôme réveillé par le baiser de la jeune Abby sur son portrait.

Il s’avère être casse-pied, pot-de-colle, il pue et a un véritable cœur d’artichaud en plus d’être froussard. C’est Le fantôme à abattre exorciser ! La seule façon de le faire regagner le monde des morts se trouve dans une forêt voisine, loin d’être accueillante, et d’affronter – comme les éditions Delcourt l’ont si bien dit – la mort en personne !

Abby et Walton_Anais Halard_Giorgio Casetti_Delcourt_extrait2

L’histoire, signée Anaïs Halard, bien que classique, se révèle assez sympathique. Abby est une jeune fille intrépide et assez culottée pour l’époque, tandis que les hommes de l’aventure sont plutôt au second plan, voire sans défense contrairement à notre héroïne qui n’a peur de rien… ou presque. Un de ces scénarii qui met la gent féminine en avant, prouvant qu’on n’a pas toujours besoin du dit sexe fort pour avancer…

Qui plus est, bien que les tenues soient d’époque, les personnages s’avèrent avoir un certain côté contemporain, actuel, … sans doute pour permettre aux jeunes, de nos jours, de s’identifier (du moins, surtout les jeunes filles car ni Walton, ni le timide Nate ne donnent vraiment envie de leur ressembler). Alors on s’enfonce dans la forêt dessinée, comme tout le reste, par Giorgia Casetti.

Le graphisme est à l’image de la couverture : le mélange d’un certain esthétisme et des personnages plus humoristiques que beaux. Engageant pour les jeunes, un peu moins pour les amoureux de l’époque victorienne (où l’art était… indescriptiblement superbe. Mais là, je digresse) : le rendu reste néanmoins assez intéressant, bien que j’aie eu du mal à comprendre la tenue de la Mort… Elle qui ressemble tellement à la perfide sorcière dans « Cuzco, l’empereur mégalo » se retrouve dans un costume de crocodile (celui de « Peter pan » ?!) à zozoter. Et ses sbires… un peu comme ceux de Raspoutine dans « Anastasia ». Sans doute des références pour attirer encore un peu plus le jeune lectorat.

ShayHlyn.

3 commentaires sur “Abby et Walton  

Ajouter un commentaire

  1. Ce graphisme cartoonesque est quand même plus sympathique et attractif par ses couleurs que celui d’Elio !😜😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :