Asphalt Blues

Scénario : Jaouen Salaün
Dessin : Jaouen Salaün
Éditeur : Les Humanoïdes Associés
Date de sortie : 15 septembre 2021
208 pages
Genre : Love-story d’anticipation

« Encore une fois, la vie avait choisi pour moi. J’avais le cœur lourd. J’étais chassé du paradis par une sirène. »

Présentation de l’éditeur

Cela fait treize ans que Nina et Mick se sont déchirés, et chacun a refait sa vie. Tout n’est pas rose pour autant : Nina vit avec un homme de pouvoir jaloux de l’attraction qu’elle exerce chez les autres, tandis que Mick doit composer avec la dépression de son épouse. Les deux anciens amants l’ignorent, mais leurs quotidiens sont liés. Contemplatifs ou rythmés, les instants se succèdent dans ces vies croisées qui questionnent le désenchantement du sentiment amoureux.

Mon avis

Asphalt Blues mélange de nombreux genres. C’est avant tout une histoire d’amour qui se déroule sur plusieurs années. La rupture du couple est le point de départ d’une intrigue simple mais arborescente. Les destins de Mick et Nina vont s’amuser à s’entrecroiser plus ou moins explicitement, le tout dans un futur proche, en 2038 pour être précis. La science-fiction se veut discrète, elle constitue une toile de fond esthétiquement réussie. Certaines planches m’ont fait penser à l’univers de Blade Runner (la ville illuminée la nuit sous la pluie), les angles choisis rappellent des plans cinématographiques. Cette bande-dessinée s’apparente d’ailleurs à un bon thriller écologique futuriste. La romance, si elle constitue le fil rouge, prétexte avant tout une histoire au suspense croissant. Les rouages politiques, les enjeux économiques et écologiques, les combats militants sont autant de thèmes qui font d’Asphalt Blues un ouvrage dense (plus de 200 pages) mais agréable car facile à lire. Le visuel peut apparaitre comme parfois un peu froid mais les visages sont expressifs. C’est finalement ce qui prédomine à la fin de la lecture : Jaouen Salaün délivre un album graphiquement fouillé mais qui peut refroidir ceux qui aiment le trait crayonné. L’histoire est prenante mais m’a laissé un goût d’inachevé, comme si les multiples ressorts narratifs n’étaient pas pleinement exploités.

ScénarioDessinico_Album
coeur_troiscoeur_troiscoeur_trois


Petitgolem13

4 commentaires sur “Asphalt Blues

Ajouter un commentaire

  1. J’ai été bluffé et séduit par les images très lumineuses (surtout sur tablette) cinématographiques et réalistes sans encrages (un peu comme Gung Ho). C’est vrai que les ambiances sont superbes.
    Ça méritait un peu plus graphiquement (comparé aux notes habituelles).😉… et une bannière

    D’accord pour le goût d’inachevé qui laisse une fin tellement ouverte (?), que je me demande s’il n’y aura pas un T2 ?😲 (S:3 D:4 A: 3,5).

    J’aime

      1. Ah ça je suis bien d’accord avec toi sur les goûts… et je ne partage pas toujours certains vôtres non plus !😉
        Et puis la planche proposée n’est pas dans les tons (à la mode comics rose/bleu) les plus séduisants.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :